Claude Puel
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
SIEGE EJECTABLE

ASSE – INFO BUT ! L'avenir de Claude Puel ne tient toujours qu'à un fil

Si l'ASSE a glané son premier succès avant la trêve internationale face à Clermont sur le score de 3-2, l'entraîneur Claude Puel est toujours sous la menace.

Zapping But! Football Club Le journal de l'AS Saint-Etienne : Peut-on croire en des jours meilleurs?

Si on pouvait penser que le retournement de situation et la victoire de l'ASSE face à Clermont (3-2) permettrait à Claude Puel de vivre un peu plus sereinement la suite des évènements sur le banc des Verts, il n'en est rien.

En effet, selon nos informations, le Castrais est bel et bien toujours sur la sellette et son sort pourrait être tranché après le déplacement à Troyes le dimanche 21 novembre prochain (15 heures). Dans le viseur des dirigeants (et plus particulièrement des proches de Roland Romeyer!), Claude Puel ne devrait pas survivre à la prochaine contre-performance des Verts... A moins d'un redressement spectaculaire au classement.

Le clan Romeyer réclame sa tête

Si le clan Caïazzo est plus réservé sur la pertinence d'un licenciement de Puel, dans l'entourage du président du Directoire certains réclament sa tête depuis la lourde défaite face à Nice le 25 septembre (0-3) et n'ont pas varié d'un iota dans leur discours.

Même si les résultats arrachés face à Lyon, Angers et Clermont tendent à prouver que ses joueurs ne le lâchent pas, le clan Romeyer estime que Claude Puel n'a plus la main sur son vestiaire et qu'il faut trancher dès à présent. Par ailleurs, et alors qu'on pouvait penser que Jean-François Soucasse comptait parmi les partisans de Puel, le président délégué de l'ASSE s'est désolidarisé de son Manager lors de son entretien accordé à France Bleu mercredi matin.

Pas franchement engageant pour un Claude Puel de plus en plus seul à la barre...

Puel toujours en danger à l'ASSE

Le match de Troyes sera décisif pour l'avenir de Claude Puel à l'ASSE. Malgré son succès face à Clermont, le Castrais n'a toujours droit à aucune contre-performance sous peine d'être éjecté de son poste de Manager des Verts.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS