11 joueurs ont débarqué cet été à l'ASSECredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
DOUTES

ASSE : le Mercato des Verts est-il vraiment réussi ?

Les débuts des recrues stéphanoises de l'été laissent entrevoir certaines possibilités. Mais de là à penser dès à présent que l'ASSE a réussi son Mercato...

Zapping But! Football Club ASSE : top 10 des valeurs marchandes des Verts

« Wadji est puissant et très rapide, c'est pour ça qu'on est allé le chercher. On avait un joueur de surface avec JP Krasso, qui joue beaucoup dos au jeu. Il nous fallait un joueur de profondeur. Ça peut être un duo intéressant pour nous »... Après la victoire contre Bordeaux (2-0), Laurent Batlles avait mis en avant l'apport d'Ibrahima Wadji. Buteur face aux Girondins, l'attaquant sénégalais, qui avait déjà obtenu le penalty de l'égalisation à Pau (2-2), à son entrée en jeu au Nouste Camp, a vite montré l'étendue de ses qualités. L'ancien joueur de Qarabag est très rapide, ultra combatif, et il est toujours attiré par le but. Un vrai avant-centre, complémentaire de Krasso, qui change le visage de l'équipe mais également la perception que l'on peut avoir du Mercato réalisé par l'ASSE. Au total, le club, qui a vu partir 29 joueurs sous contrat professionnel cet été, a recruté 11 joueurs.
 

Giraudon et Briançon tardent à solidifier la défense

 

L'ASSE avait débuté son marché en allant chercher Anthony Briançon et Jimmy Giraudon. Capitaine à Nîmes, le premier l'est devenu chez les Verts, et le second, qui avait porté le brassard à Troyes, a été nommé vice-capitaine. Libres, Briançon et Giraudon sont les deux nouveaux piliers de la défense verte. Après avoir encaissé 77 buts la saison dernière, Laurent Batlles souhaitait recomposer ce secteur de jeu et encadrer les jeunes formés au club (Nadé, Sow, Bakayoko). Après des débuts difficiles, à l'image de l'équipe, Briançon, qui semble s'être bien remis de son opération des ligaments croisés il y a un an, et Giraudon, qui maîtrise bien le système à trois de Batlles, sont montés en puissance ces dernières semaines et leur état d'esprit fait l'unanimité dans un vestiaire en manque de cadres et de joueurs tournés vers le collectif, l'an dernier. Mais les deux joueurs resent sur un match plus difficile à Guingamp (1-2) et l'ASSE a la deuxième plus mauvaise défense de L2 derrière celle de la lanterne rouge, Niort... Arrivés libres eux aussi,  Dylan Chambost et Victor Lobry ont en revanche vite montré leur qualité. Freiné pendant la préparation par une blessure au poignet, l'ancien troyen apporte sa technique et son intelligence de jeu, et l'ancien palois, généreux dans l'effort, leader dans l'âme, tire lui aussi le collectif vers le haut.

 

Pintor et Cafaro à la traîne, Bouchouari peine à confirmer

 

Les débuts de Mathieu Cafaro, prêté par le Standard, et de Lenny Pintor, que Batlles tente de relancer alors qu'il végétait avec la réserve de Lyon, sont quant à eux plus poussifs, alors que les premiers pas très prometteurs de Benjamin Bouchouari, acheté 1 M€ à Roda, en L2 néerlandaises, demanderont confirmation. Le jeune milieu marocain avait fait forte impression contre Bastia (5-0), mais il a été beaucoup moins en vue par la suite. Enfin, avec Wadji, l'ASSE a terminé son marché en allant chercher trois joueurs à Lorient : Matthieu Dreyer, Léo Pétrot et Thomas Monconduit. Le recrutement de Dreyer, une piste envisagée dès le début de l'été, correspondait à la nécessité d'avoir une doublure expérimentée derrière Etienne Green, mais l'ancien amiénois souffle le chaud et le froid. Pétrot, ancien capitaine de Batlles avec la réserve de l'ASSE, vient consolider l'édifice défensif, mais ses débuts sont assez laborieux, alors que Monconduit apportera son expérience et son volume au milieu, dans un secteur de jeu en manque de cadres. Au final, l'ASSE aura quasiment tout changé cet été. Parmi ses titulaires de ce début de saison, Yvann Maçon fait figure d'exception : il est le seul rescapé des titulaires de la saison passée ! « On a construit notre équipe. Il y a de la joie et de la concurrence. Maintenant on va essayer de grandir ensemble », résume Batlles. Un Batlles sans doute déçu de ne pas avoir pu faire venir certains joueurs qu'il ciblait (Tardieu surtout, Touzghar et Moulin aussi) et qui aurait certainement préféré renforcer son attaque un peu plus tôt, mais qui va pouvoir s'appuyer sur un effectif qui a assez peu d'équivalents, sur le papier, cette saison, en Ligue 2. « On sait qu'on aura besoin de tout le monde pour essayer de finir le plus haut possible », a-t-il expliqué mardi dernier, en marge de la présentation officielle de cette ASSE version 2022-23. C'était avant la défaite à Guingamp...

 

Pour résumer

Les débuts des recrues stéphanoises de l'été laissent entrevoir certaines possibilités. Mais de là à penser dès à présent que l'ASSE a réussi son Mercato... Au final, l'ASSE aura quasiment tout changé cet été. Parmi ses titulaires de ce début de saison, Yvann Maçon fait figure d'exception : il est le seul rescapé des titulaires de la saison passée !

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.