Wahbi Khazri
Wahbi KhazriCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DEBAT

ASSE : les Verts doivent-ils faire l'effort de prolonger Khazri ?

Chaque semaine, deux journalistes de la rédaction de But! Saint-Etienne débattent d'un sujet de l'actualité du club. Cette semaine, l'avenir de Wahbi Khazri.

Zapping But! Football Club ASSE : top 10 des valeurs marchandes des Verts

Et pourquoi pas ?

En d'autres temps, j'aurais sans doute répondu par la négative, obnubilé par l'argument économique qui fait que l'ASSE peut difficilement se permettre – avec l'actionnariat actuel – de faire un effort à 300 000€ par mois pour Wahbi Khazri. Sauf que la direction va probablement changer dans les prochaines semaines et qu'il y aura un peu plus de moyens.

Je pense que, dans un projet de transition, il faut quand même garder quelques marqueurs forts. Depuis presque un an, le Tunisien enchaîne les gros matchs et est le seul « top joueur » de l'effectif. Bien sûr lui accorder une prolongation c'est dépenser de la masse salariale sur un joueur de 30 ans n'offrant aucune plus-value à la revente mais c'est aussi disposer d'un cadre fiable pour encadrer les jeunes et favoriser l'intégration des recrues.

On a vu que le « projet jeunes », tel qu'il est mis en place à l'excès par Claude Puel, risque d'emmener l'ASSE dans le mur. On a aussi pu apprécier ce que les Verts ont perdu en laissant filer un taulier de vestiaire comme Mathieu Debuchy. Je ne vois pas en un projet de rachat la voilure financière pour s'offrir des stars internationales devant. Wahbi Khazri, c'est quand même 13 buts sur l'année civile 2021 et l'assurance de disposer d'un joueur rodé aux joutes internationales (63 capes avec la Tunisie). Alors oui, les joueurs de ce type, ça a un coût mais dans l'idéal, il en faudrait au moins un par ligne. Autant garder le seul qui existe aujourd'hui à l'ASSE...

Alexandre CORBOZ

Je ne pense pas

« Khazri met tout le monde d'accord cette saison. Dans une équipe à la dérive, il est l'un des seuls à maintenir tant bien que mal le navire à flot, à ne pas couler, à jouer à son niveau. Sans ses 7 buts, on peut se demander où serait l'ASSE aujourd'hui, et le Tunisien avait déjà été décisif dans la course au maintien au printemps dernier. Fini les critiques, les railleries sur ses kilos superflus, le n°10 des Verts est revenu au top, au niveau qui était le sien lors de sa première saison dans le Forez. Mais de là à envisager une prolongation, je ne pense pas. On sait malheureusement que le club n'a plus d'argent. Et que Khazri est le plus gros salaire actuel de l'effectif, avec près de 300 000 € mensuels, à bientôt 31 ans.

On est d'accord, et la saison le prouve, qu'il faut des cadres performants pour encadrer les jeunes pousses. Et Khazri est performant. Mais à moins qu'il accepte de baisser considérablement son salaire, je ne l'imagine pas rester à « Sainté » au delà de la saison. Une prolongation aujourd'hui, alors qu'une nouvelle ère devrait débuter avec le changement de direction, ne me semble pas envisageable. Et pas forcément opportune, à cette hauteur là de rémunération en tout cas, malgré le rendement du joueur ces six derniers mois. »

Laurent HESS

Le débat de la semaine

Le débat "But! Saint-Etienne" de cette semaine porte sur Wahbi Khazri. Les Verts doivent-ils songer à prolonger le Tunisien ? A plus forte raison si un nouvel actionnaire débarque et ramène davantage de moyens dans le Forez.