ASSE - Mercato : faut-il conserver Jessy Moulin cet été ?Lancer le diaporama
ASSE - Mercato : la liste des partants possibles de l'été 2021
+12
Jessy MoulinCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par La rédaction
DEBAT

ASSE - Mercato : faut-il conserver Jessy Moulin cet été ?

Chaque semaine, deux journalistes débattent d'un sujet de l'actualité de l'ASSE. Cette fois-ci, nous avons discuté de l'avenir de Jessy Moulin dans le Forez.

Zapping But! Football Club ASSE : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

OUI.

On l'a constaté, et à nos dépens, tout au long du dernier exercice : la jeunesse de l'ASSE ne permettait pas d'obtenir des résultats. Et n'en déplaise à certains, ceux pour qui il est impensable de toucher à un seul cheveu de Claude Puel, la présence en Ligue 1 des Verts cette saison est essentiellement due aux cadres : Wahbi Khazri, Romain Hamouma et même Denis Bouanga. Ce même Romain Hamouma que l'ASSE ne juge pas utile de conserver alors qu'elle ne dispose que d'Abi, Rivera, Krasso et Nordin comme bombardiers de sa ligne d'attaque....

Que Jessy Moulin, dans les tous prochains jours, soit désigné numéro 1 ou numéro 2, peu m'importe : il a encore toute sa place chez les Verts. Par son niveau, bien entendu. Ainsi que par son aura dans le vestiaire et par ce qu'il est susceptible de transmettre aux jeunes pousses du club. Rien, dans ce jugement, n'est à l'encontre d'Etienne Green, bien au contraire. J'aime ce joueur, et son histoire, même si rien ne laisse penser qu'il est à l'heure actuelle au-dessus de Moulin en qualités pures. Il y avait, à mon sens, beaucoup plus d'écart entre Ruffier et Moulin qu'entre Moulin et Green.

Il est une évidence que le jeunisme à toute épreuve ne réussit pas dans le football professionnel. Une évidence que nos jeunes pousses, et c'est normal, ont affiché d'édifiantes limites au cours des derniers mois. Voilà pourquoi un Jessy Moulin est (encore) essentiel. Pour sa présence, sur le terrain, ou encore à l'entraînement. A l'heure ou Claude Puel se doit de ne pas répéter les mêmes erreurs, et que le Castrais accepte un peu plus, sait-on jamais, la critique, il est primordial que l'effectif 2021-2022 se teinte d'expérience. A tous les postes. C'est dans ce cadre qu'il faut justement conserver Jessy Moulin. Un an de plus, date de la fin de son contrat. Et même plus si affinités.

Benjamin DANET

S'IL REPASSE NUMERO 2, NON.

Comme tout le monde j'apprécie Jessy Moulin et je pense que, sur la saison passée et la fin de celle d'avant, l'ancien numéro 2 de Stéphane Ruffier a démontré qu'il pouvait finir sa carrière sur une belle note dans la peau d'un numéro 1. Bien sûr, il peut continuer et accompagner Etienne Green jusqu'à l'été 2022. Son salaire n'est pas un fardeau pour Sainté. Mais je pense que, pour lui, et à son âge, il peut et doit finir sa carrière sur une bonne note et dans la peau d'un titulaire. Si ce n'est pas à l'ASSE, alors ça doit être ailleurs.

Toute sa carrière, Jessy Moulin a été un numéro 3 puis un numéro 2 fidèle et bon esprit. Un super coéquipier et un ambianceur hors pair. Il a pensé au vestiaire avant de penser à lui. Dans le même registre, Lyon avait Rémy Vercoutre et, sur la fin de l'aventure, à l'avènement d'Anthony Lopes, il avait alors choisi de penser un peu plus à lui. A un dernier challenge dans un club plus modeste pour jouer et rattraper les week-ends perdus à s'asseoir sur le banc.

A l'époque, Vercoutre avait eu le SM Caen. Moulin a vu des clubs de MLS (D1 américaine) s'intéresser à lui et son ancien coéquipier Laurent Batlles semblerait prêt à lui ouvrir la concurrence de Gauthier Gallon à Troyes. Deux projets intéressants. Pour moi, Jessy Moulin doit d'abord parler à Claude Puel pour savoir quel sera son statut... Puis voir si l'une de ses options peut éventuellement se concrétiser.

Alexandre CORBOZ

Le cas Jessy Moulin fait débat chez les Verts

S'il est relégué en numéro 2 derrière Etienne Green, Jessy Moulin doit-il aller au bout de son contrat à l'ASSE ? Deux journalistes de But! Saint-Etienne ne sont pas d'accord sur la question. Ils en débattent cette semaine.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction
Albums Photos