Anthony Briançon et Jimmy Giraudon
Anthony Briançon et Jimmy GiraudonCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
RECRUES

ASSE – Mercato : faut-il s'inquiéter pour Giraudon et Briançon ?

A la peine lors de leurs débuts avec l'ASSE, les deux recrues défensives des Verts n'ont pas vraiment l'apport espéré pour l'instant...

Zapping But! Football Club ASSE : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

Avec 77 buts encaissés, l'ASSE avait terminé 19e défensive de L1 la saison dernière. Seule la défense des Girondins de Bordeaux, lanterne rouge du championnat, avait fait pire. Alors forcément, pas question pour Laurent Batlles de repartir sur les mêmes bases. Catastrophique lors de ses six mois dans le Forez, Eliaquim Mangala n'a pas été conservé, tout comme Timothée Kolodziejczak et bien sûr Joris Gnagnon, tellement hors de forme (il pesait plus de 100 kg lors de sa visite médicale en décembre dernier!) qu'il n'aura jamais porté le maillot vert en L1. Malgré la présence dans l'effectif de cinq défenseurs centraux (Harold Moukoudi, Saidou Sow, Mickaël Nadé, Abdoulaye Bakayoko et Marvin Tshibuabua, parti rejoindre Seraing dès début juillet), Batlles a débuté sa campagne de recrutement en enregistrant les arrivées de deux joueurs promis à devenir les piliers de son équipe : Anthony Briançon et Jimmy Giraudon, tous deux capitaines ces dernières saisons du côté de Nîmes et Troyes. Mais tous deux vivent des débuts plutôt laborieux.

Giraudon a du mal à tenir la défense et ça tire toujours pour Briançon

Promu capitaine à Dijon (1-2), Briançon avait débuté son match par deux fautes grossières en Bourgogne. Rapidement averti, il avait failli voir rouge en deuxième mi-temps, avant de regagner l'infirmerie. Ménagé contre Nîmes (1-1), l'ancien Croco avait raté ses retrouvailles avec son ancien club, la mort dans l'âme, Batlles ne voulant prendre aucun risque. Mais alors qu'il avait effectué son retour à l'entraînement, Briançon était à nouveau absent lundi à QRM. Un forfait qui laisse à penser que le joueur a du mal à retrouver ses moyens après son opération des croisés en début de saison dernière, même s'il devrait être en mesure de reprendre sa place saledi contre Le Havre. En son absence, Batlles est revenu à une défense à quatre, avec une charnière Giraudon-Nadé, le premier nommé héritant du brassard contre Nîmes et à QRM. Mais après une entrée en matière difficile pour lui aussi à Dijon, où il avait eu du mal à diriger sa défense, à s'aligner, à couper les trajectoires, Giraudon fut également à la peine face à Nîmes, en particulier sur l'ouverture du score des Crocos. A QRM, lundi, on attendait de lui qu'il dirige mieux la défense verte mais l'ancien troyen n'y sera pas vraiment parvenu. L'ASSE a encaissé deux buts dans la première demi-heure, et on a surtout vu son capitaine, passif sur l'ouverture du score, multiplier les fautes, concéder des coups francs. Pour apporter plus de sérénité, il lui faudra hausser son niveau, même s'il a eu le mérite de ne pas sombrer et de se ressaisir, à l'image de l'équipe. Si la saison ne fait que débuter et que seul l'avenir dira si Briançon et Giraudon sont de bonnes pioches, leurs premiers pas à l'ASSE semblent tout de même déjà indiquer une chose, et une bonne : tous deux ont du tempérament et une âme de leaders. Tous deux sont pleinement investis et tournés vers le collectif, soucieux d'accompagner les jeunes, de tirer tout le groupe vers le haut. De vrais cadres. Ça tombe bien, les Verts en manquaient...

Pour résumer

A la peine lors de leurs débuts avec l'ASSE, les deux recrues défensives des Verts n'ont pas vraiment l'apport espéré pour l'instant... Giraudon a du mal à tenir la défense et ça tire toujours pour Briançon après son opération des croisés...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.