ASSE - Mercato : Puel pas très optimiste pour la fin du marché
Claude PuelCredit Photo - ICON SPORT
par Raphaël Nouet

ASSE - Mercato : Puel pas très optimiste pour la fin du marché

Entraîneur de l'ASSE, Claude Puel sait que ses faibles moyens vont empêcher son club d'être un acteur majeur de la fin du marché des transferts, qui ferme ses portes le 5 octobre.

C'est un refrain plutôt connu dans le Forez depuis la prise de pouvoir de Claude Puel à l'automne : les caisses sont vides. Aussi, il faut recruter malin, parier sur la jeunesse, et pousser les cadres aux gros salaires vers la sortie. Mais peut-être qu'après la jolie victoire sur Lorient (2-0) dimanche dernier, les supporters se sont imaginés autre chose. Ce qui expliquerait pourquoi l'entraîneur stéphanois a de nouveau martelé son message d'austérité au micro de Téléfoot hier soir…

« Aucune recrue jusqu’à la fin du mercato ? Il y a des joueurs qui sont ciblés et qui sont bien sûr intéressés. Et puis, il y en a d’autres qui rentrent dans la course et qui vont s’engager dans d’autres clubs. Il y a un aspect financier. Si certains joueurs qui ont été ciblés ne sont plus disponibles au moment où éventuellement on pourrait bouger, eh bien on le fera pas. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE l'ASSE

Ne pas surcharger l'effectif

Autre refrain bien connu chanté par Puel hier : son effectif trop conséquent. Ce qui constitue une autre bonne raison de ne pas se précipiter au moment de recruter. « Il n’est pas question de rajouter des joueurs de l’effectif qui pour moi ne vont pas être supérieurs à ceux que j’ai à ma disposition. Il y a des difficultés, on ne pourra pas recruter également. On ne pourra pas être acteur sur le mercato, mais il faut quand même avoir de l’ambition, des résultats, mais aussi une patience vis-à-vis de ces jeunes là qui ont un gros potentiel pour le futur du club. »