ASSE – Mercato : Ses opérations, son début de saison, son avenir... Kévin Monnet-Paquet en dit plus
Kévin Monnet-PaquetCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CONFIDENCES

ASSE – Mercato : Ses opérations, son début de saison, son avenir... Kévin Monnet-Paquet en dit plus

De retour de blessure après deux opérations des ligaments croisés, Kévin Monnet-Paquet s'est confié sur son avenir, lui qui arrive en fin de contrat à l'ASSE.

Kévin Monnet-Paquet ne faisait pas partie du groupe convoqué par Claude Puel pour le derby hier soir. De retour de blessure, le n°22 ne gardera pas un grand souvenir de l'année 2019, marquée par ses deux opérations successives des croisés. Mais dans un entretien accordé au Dauphiné Libéré, il savoure son retour au jeu et regarde devant.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

« Je suis en fin de contrat en juin mais franchement, je ne me prends pas la tête, je n’y pense pas »

« Au niveau du genou, ça va, je n’ai pas de douleur, mais au niveau de la caisse, du rythme, c’est pas top, explique KMP. Je ne m’imaginais pas que ce serait aussi long. Je pensais que j’étais prêt, mais je ne l’étais pas. Il faut enchaîner des matches, mais pour l’instant ce n’est pas le cas. » Une situation qui ne l'inquiète pas plus que ça... « C'est normal, j’en parle avec le chirurgien, avec des joueurs qui ont eu ce type de blessure. En plus, moi j’ai eu une récidive en huit mois. Il faut que ça revienne et j’essaye de faire ce qu’il faut. C’est à moi de me faire violence pour franchir le cap. Maintenant, le plus dur, c’est de passer ce coup de boost, se faire mal à l’entraînement comme en match, faire des efforts pour que mon corps se réadapte ! »

Le temps presse tout de même un peu pour l'ancien Merlu (32 ans) puisqu'il arrivera en fin de contrat chez les Verts en juin prochain. « Je suis en fin de contrat en juin mais franchement, je ne me prends pas la tête, je n’y pense pas. Je ne suis pas naïf, je sais très bien comment ça marche. Mais si je commence à y penser, je vais louper des choses. Aujourd’hui, le premier objectif était de revenir sans douleur à l’entraînement. Ça, c’est fait ! Les apparitions en match, ça commence. Maintenant, je dois retrouver du rythme, la caisse comme avant, de bonnes sensations. Ça, ça prend un peu plus de temps. Il faut d’abord passer ce cut avant de penser au reste. » C'est bien là tout ce que l'on peut souhaiter au chouchou du Chaudron.