ASSE – Mercato : un nouveau recalé de Puel veut se refaire une place au soleil
Panagiotis RetsosCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
PERSPECTIVES

ASSE – Mercato : un nouveau recalé de Puel veut se refaire une place au soleil

Non aligné lors des derniers matches alors qu'il n'est plus blessé, Panagiotis Retsos envisage toujours son avenir à l'ASSE...

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur Denis Bouanga

Lorsque l'ASSE a misé sur Panagiotis Retsos pour suppléer le départ de Wesley Fofana en octobre dernier, lors des dernières heures du Mercato estival, elle savait qu'elle prenait un risque compte tenu de la carte de visite du Grec. Talentueux mais souvent blessé ces dernières saisons, l'ancien joueur d'Olympiakos, acheté 17 M€ par le Bayer Leverkusen à l'été 2017, avait très peu joué en 2019-20, que ce soit en Allemagne ou à Sheffield United, où il n'avait disputé qu'un match lors de son prêt. Une fragilité que le défenseur a hélas confirmée depuis qu'il a rejoint l'ASSE, avec seulement 4 matches disputés en près de six mois. Une situation sur laquelle le joueur s'est confié au site grec Eyap. « Je vais bien maintenant, a-t-il soutenu. Cette blessure aux adducteurs était pénible, mais maintenant je m'entraîne normalement. Je suis à un bon niveau. J'ai ma famille, mes amis et l'équipe médicale à mes côtés. Ils m'aident à en sortir ».

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

« Ce ne serait pas un mauvais choix de continuer à Saint-Etienne »

A 22 ans, Retsos espère donc avoir enfin mangé son pain noir et retrouver le plaisir sur les terrains. Il lui faudra pour cela se faire une place au sein d'une défense qui donnait plutôt satisfaction depuis le début de l'année avant d'encaisser 5 buts lors des deux dernières journées. « Ce qui me préoccupe maintenant, c'est d'être complètement bien et de pouvoir participer à beaucoup de matches », a-t-il confié. Avant d'évoquer son avenir... « J'ai encore un an et demi de contrat avec Leverkusen, un club que j'aime beaucoup. Si je n'avais pas eu de blessure là-bas, je ne serais peut-être pas en France aujourd'hui. Mais le passé, c'est le passé. Le coach a décidé que je devais continuer ailleurs en prêt. Bien sûr, ici en France, ils m'apprécient beaucoup et j'ai été surpris par les infrastructures et le championnat, donc ce ne serait pas un mauvais choix de continuer avec Saint Etienne. » A 6 M€ l'option d'achat, compte tenu des finances actuelles du club, on peut toutefois supposer qu'il faudrait une super fin de saison du Grec pour que l'ASSE envisage un transfert définitif. Première étape : se faire une place dans le groupe, lui qui n'était même pas sur le banc à Lorient (1-2) et contre Lens (2-3), alors qu'il était opérationnel...