ASSE – Mercato : Zamalek fixe une condition pour renégocier le dossier Mostafa Mohamed
Roland RomeyerCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ENIEME REBONDISSEMENT

ASSE – Mercato : Zamalek fixe une condition pour renégocier le dossier Mostafa Mohamed

Alors que le dossier Mostafa Mohamed avait pris une mauvaise tournure, l'ASSE pourrait bien avoir de nouveau ses chances.

Zapping But! Football Club ASSE : top 10 des valeurs marchandes des Verts

Les semaines passent et le dossier Mostafa Mohamed prend une dimension de plus en plus rocambolesque. L'ASSE espère toujours conclure l'arrivée de l'attaquant égyptien, mais les relations entre les Verts et Zamalek se sont tendues ces derniers jours.

En cause, la sortie publique de Roland Romeyer sur une chaîne égyptienne, où ses reproches contre les intermédiaires qui compliquent les négociations ont été très mal vus en Egypte. Au point que Zamalek, tout comme le joueur lui-même, ont mis un coup de frein radical aux négociations.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'ASSE

Des excuses officielles pourraient tout changer

Mais ces dernières heures, la donne a changé. Jean-Luc Buisine a pris la parole pour assurer que Zamalek n'était pas visé par les propos de Romeyer, mais uniquement des intermédiaires du dossier. Des propos qui semblent commencer à pacifier l'atmosphère, mais cela ne suffit pas totalement.

Selon une source égyptienne, Zamalek attend désormais des excuses officielles de l'ASSE, adressées directement au club égyptien. La presse égyptienne a évoqué l'existence d'un courrier de Jean-Luc Buisine, mais cela ne serait pas suffisant. Dans le cas d'une communication officielle, Zamalek serait disposé à revoir sa position et à ouvrir de nouveau la porte des négociations. Le feuilleton n'est donc pas terminé...

Avec Laurent Hess, à Saint-Etienne