ASSE : Ruffier n’a rien oublié de son départ, sa vengeance sera terrible !
Stéphane RuffierCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ADIEU

ASSE : Ruffier n’a rien oublié de son départ, sa vengeance sera terrible !

Licencié par l’ASSE pour faute grave au début de l’année civile, Stéphane Ruffier (35 ans) n’a rien oublié de son départ précipité. Le gardien basque a depuis rebondi mais prépare sa revanche.

Zapping But! Football Club ASSE : top 10 des valeurs marchandes des Verts

Que devient Stéphane Ruffier ? Début janvier, le gardien de 35 ans apprenait son licenciement de l’ASSE pour faute grave. Dans la foulée, Claude Puel s’était employé à justifier cette décision, aussi radicale que rarissime dans le monde du football. Depuis, Ruffier a rebondi à l’Aviron Bayonnais (N3) et s’occupe des jeunes du club de N3 mais n’a pas encore créé une académie de gardiens. Malgré tout, Ruffier n’a rien oublié de son histoire cabossée avec les Verts.

« Après une décennie sans tache, elle a fini salie par dix mois de bisbille avec Puel et un licenciement pour faute grave. Recordman du nombre de matches disputés dans l’élite sous le maillot stéphanois (383) devant Ivan Curkovic (303), Ruffier ne l’accepte pas. Jean-François Soucasse l’a vite compris, explique L’Équipe. Comme avec Ghislain Printant, le nouveau président exécutif de l’ASSE a tenté une conciliation à l’amiable. En vain. Ruffier entend être jugé et obtenir réparation auprès du tribunal des prud’hommes. »

Le quotidien sportif précise que la date du procès n’aurait pas encore été fixée, ni même le montant des réparations demandées pour préjudice moral et perte de chance professionnelle, notamment. Au regard de son salaire, estimé à 240 000 € brut mensuels, et du fait qu’il lui restait six mois de contrat, Ruffier devrait réclamer plusieurs millions d’euros à l’ASSE. Sa vengeance s’annonce don terrible... et juteuse.

Pour résumer

Licencié par l’ASSE pour faute grave au début de l’année civile, Stéphane Ruffier (35 ans) n’a rien oublié de son départ précipité des Verts. Le gardien basque a depuis rebondi mais prépare sa revanche sur le terrain judiciaire.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert