ASSE : son avenir, la question du gardien... Claude Puel évoque le futur de son projet
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECLARATIONS

ASSE : son avenir, la question du gardien... Claude Puel évoque le futur de son projet

Présent durant presque deux heures dans l'émission « Top of the Foot » sur RMC, Claude Puel a évoqué l'avenir de l'ASSE. Extrait.

Zapping But! Football Club ASSE : tops, flops, avenir... le bilan de la saison 2020-2021 des Verts

Sur la question des gardiens pour la saison prochaine

« On a l'avantage à Saint-Etienne d'avoir de très bons gardiens avec Etienne, Jessy, Bajic, avec Fall aussi et un staff compétent. J'ai toujours dit au début de saison qu'on ne cherchait pas de gardien. On ne cherchera pas pour l'an prochain. Pour la suite laissons Etienne finir la saison (…) On verra tranquillement la suite. Bien avant son premier match en pro, j'avais dit à l'entourage d'Etienne que j'étais agréablement surpris par sa progression. En formation, il était introverti, timide, il fallait qu'il se lâche. Il a beaucoup progressé avec André Biancarelli. Il commande sa défense. C'est un autre homme. Dans sa progression tout au long de l'année, il m'a agréablement surpris ».

Sur le projet jeunes par nécessité

« Il n'y avait pas d'autres possibilités que d'ouvrir aux jeunes. Sans moyens pour recruter, il faut automatiquement former (…) Je voulais être transparent et ne pas laisser croire qu'on avait des possibilités. Il faut dire la vérité. Comme on l'a fait lorsqu'on a vendu Wesley Fofana pour une certaine somme. Dans l'imaginaire des gens, on allait avoir les moyens de recruter. J'ai tout de suite dit non, que cet argent allait servir à combler le déficit ».

Sur son avenir

« Je suis sous contrat et pour moi, quand je suis sous contrat, il n'y a pas d'autres alternatives que de respecter mon contrat. Pour moi, c'est la première des choses. Quand on arrive dans un club, on découvre des situations. Parfois bonnes, parfois moins bonnes (…) Ensuite, il s'agit de se retrousser les manches. C'est ce qui m'habite. Quitte à prendre des coups et j'en ai pris beaucoup. Notamment sur le court terme. Quand on fait des politiques avec des jeunes joueurs, il y a de l'incompréhension (…) Ce sont des projets où il faut garder le cap dans n'importe quelle situation. On progresse. Le club va, dans le futur, pouvoir se reposer sur ces jeunes joueurs. J'espère que le jour où je quitterai l'ASSE, mon successeur continuera le travail qu’on a entrepris sous ma direction. Moi j’essaye de travailler pour le club ».

Pour résumer

Voici quelques morceaux de la longue intervention de Claude Puel (ASSE) dans l'émission « Top of the Foot » sur RMC.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz