ASSE - Mercato : pour Modeste et Cissé, les Verts ont joué avec une règle
Pape CisséCredit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
SALAIRES

ASSE - Mercato : pour Modeste et Cissé, les Verts ont joué avec une règle

L'Équipe explique comment, grâce au système du prêt payant, l'ASSE a pu valider les venues de Pape Cissé et d'Anthony Modeste à la fin du mercato d'hiver

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur Mathieu Debuchy

Sauve-qui-peut ! À la lutte pour le maintien, l'ASSE se devait de se renforcer lors du mercato hivernal. Pour cela, Claude Puel avait deux priorités : un défenseur central et un attaquant. Mais sans argent, les Verts se devaient de la jouer fine. Pour valider les arrivées de Cissé (Olympiakos) et Modeste (Cologne), ils ont usé des prêts payants. 

L'Équipe, dans son édition du jour, fait le point sur les salaires des Verts et notamment sur celui des nouvelles recrues. Cissé émarge à 25 000€ bruts par mois et Modeste gagne 125 000€ bruts par mois. Forcément, à la vue de ses prestations, le défenseur central est une sacrée prise. Il a apporté de la stabilité à la défense de Claude Puel. En difficulté physique, l'attaquant peine à convaincre dans le Forez. En revanche, l'option d'achat fixée à 13M€ est trop onéreuse pour les finances vertes.  

Preuve de la mauvaise santé financière de Sainté, l'ASSE a ventilé les salaires de ses nouvelles recrues. D'après l'Équipe, les prêts payants ont permis aux Stéphanois de régler une partie du salaires des joueurs à l'Olympiakos et à Cologne. Ainsi, l'ASSE a économisé les lourdes charges sociales et patronales françaises. La fiscalité est beaucoup plus avantageuse à l'étranger. Ce n'est pas illégale, mais le processus peut être jugé immoral par certains. 

Au total, le coût des opérations Modeste et Cissé sont connues : 

  • Modeste a coûté 950 000 € sur cinq mois aux Verts
  • Cissé a coûté 675 000 € sur cinq mois aux Verts