La joie de Ryad Boudebouz après le but libérateur de Saïdou Sow
La joie de Ryad Boudebouz après le but libérateur de Saïdou SowCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « Ce derby, cela peut être le tournant de la saison »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur le succès assez fou de l'ASSE contre Clermont (3-2) ainsi que sur les derniers soubresauts concernant la vente du club.

Zapping But! Football Club Top 10 : les contrats de sponsoring maillots les plus lucratifs

« Après 13 journées, l'ASSE a enfin gagné un match. Ce derby remporté par Clermont, cela peut être le tournant de la saison pour Saint-Etienne. Cela aurait pu l'être dans l'autre sens si les Verts s'étaient inclinés. Une défaite aurait plombé l'équipe mathématiquement et psychologiquement. Avec cette victoire, c'est le contraire. Mais c'est le charme et la tension qui découle d'un match de foot : un scénario incroyable et un groupe qui ne lâche jamais.

« Une journée salutaire et primordiale pour la suite de la saison »

Il y a quelques semaines, Saïdou Sow avait déjà marqué un but important sur la fin face à Lille. Dimanche, il a récidivé pour permettre à Saint-Etienne de passer d'un scénario de 0-2 à l'explosion d'une victoire 3-2. Ce match démonte toutes les théories. Certains auraient tellement aimé que les joueurs lâchent le coach pour voir Claude Puel partir. On sait aujourd'hui que ce n'est pas le cas... En tout cas, quand les joueurs ne veulent plus d'un entraîneur, ils ne font pas les mêmes efforts pour revenir que ceux réalisés face à Lyon, Angers ou Clermont. Sur ce match, il faut aussi saluer le coaching pertinent du staff, la belle prestation d'Arnaud Nordin, présent sur les trois buts buts. On a peut-être assisté à une journée salutaire et primordiale pour la suite de la saison. C'était une belle réponse de tout un groupe dans un paradoxe incroyable à Saint-Etienne : celui d'une équipe qui gagne sans public.

« Je pense que c'est comme ça que Saint-Etienne s'en sortira »

Même si l'écart est encore important avec d'autres clubs, la loi des séries peut tout changer. La victoire contre Clermont est une première étape. Aujourd'hui, l'ASSE n'est plus lanterne rouge. Avec Troyes, Reims et Brest sur les prochaines semaines, Saint-Etienne peut espérer une série positive pour raccrocher et sortir de la zone rouge. Pour des raisons financières, l'ASSE n'a pas l'effectif à la hauteur des ambitions qu'elle devrait avoir. Il faut donc que l'équipe gagne son mini-championnat. Entre novembre et décembre, si l'on excepte la réception du PSG, il a beaucoup de duels importants de la course au maintien. Quand on a un effectif moyen, on s'en sort grâce à la mentalité, à l'amour du maillot et à l'énergie. Ce sont les qualités qu'on a revu contre les Auvergnats dimanche. Je pense que c'est comme ça que Saint-Etienne s'en sortira.

« La vente du club ? Pour l'instant, je reste sceptique »

Pour finir, un petit mot sur la vente du club. C'est ce lundi qu'on assistait à la date limite du dépôt des offres avec l'espoir d'un changement de propriétaire avant le Mercato de janvier. Maintenant on parle « d'espoir » mais c'est toujours un peu délicat. Il faut que cela débouche sur une situation meilleure. Aujourd'hui quel club a été vendu avec une situation qui s'est améliorée dans la foulée ? J'ai toujours en tête l'exemple bordelais avec GACP puis King Street qui, pour moi, est catastrophique. J'espère juste que le projet qui reprendra Saint-Etienne ne sera pas seulement intéressé par la perspective de faire du trading. Si c'est pour tomber dans la magouille et de voir un actionnaire débarquer pour servir ses propres intérêts, ce n'est pas très reluisant. J'espère tout le contraire pour l'ASSE mais je reste sceptique. Pour l'instant, les noms qui sont donnés pour la reprise du club ne sont pas des gens qui ont prouvé des choses exceptionnelles dans le football... »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Denis Balbir décrypte la victoire épique de l'ASSE sur Clermont (3-2). Un succès au forceps qui peut être un déclic pour les Verts dans la course au maintien. Notre chroniqueur revient également sur les avancées autour de la vente du club.