ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Ce serait embêtant que Niang marque avec Bordeaux face aux Verts »
Après Stéphi Mavididi (MHSC) dimanche (voir photo), qui sera le prochain bourreau des Verts ?Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Ce serait embêtant que Niang marque avec Bordeaux face aux Verts »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de l'ASSE. Focus sur la défaite des Verts à Montpellier et le match capital à Bordeaux.

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

« Dimanche, l'ASSE s'est inclinée à Montpellier (0-2). C'est dommage de perdre un match comme ça pour, encore une fois, un déficit d'efficacité dans les temps forts. L'équipe de Saint-Étienne est trop limitée dans ces phases-là et quand derrière on prend trop de buts on s'expose à ce genre de défaites... Au niveau comptable, il y a déjà urgence. Les Verts ne sont qu'à quatre points de la 10e mais il faut quand même se bouger.

« Réapprendre à marquer un but de plus que l'adversaire »

A la Mosson, on a vu des Verts « potables » en première période. Malheureusement, le collectif a trop vite cédé. Comme contre Marseille, Yvann Maçon a été défaillant sur son côté. Mais il y a bien d'autres choses à revoir. Saint-Étienne doit réapprendre à marquer un but de plus que l'adversaire, les Verts ont besoin de beaucoup d'occasions pour un taux de conversion faible.

Contre Montpellier, c'était la première fois que l'ASSE ne marquait pas. Pile le match où le peuple vert attendait monts et merveilles d'Ignacio Ramirez qu'on n'a vu que sur la fin quand les Verts étaient en souffrance. On peut comprendre le choix de Claude Puel de démarrer avec Wahbi Khazri. Même si le Tunisien rentrait de sélection, il avait marqué. Peut-être a-t-il voulu appuyer sur la dynamique ? En parlant de dynamique, Ignacio Ramirez en avait une en arrivant. Je peux comprendre la déception de ne pas l'avoir vu plus tôt sur le terrain. Y avait-il une part de gestion ? Le staff pensait-il déjà à l'économiser en prévision d'une première titularisation plutôt à Geoffroy-Guichard, dans un contexte plus facile pour débuter ? Nous verrons...

« Saint-Étienne – Bordeaux de ce samedi est capital »

En tout cas, la prochaine rencontre est très importante pour Saint-Étienne.Sans aller jusqu'à parler de tournant de la saison, le match de Bordeaux peut vite en devenir un. Il faudra remporter ce match couperet. Le championnat va être scindé en plusieurs parties. Malheureusement, Saint-Étienne va plutôt le jouer dans la deuxième. Peut-être un peu en dessous des ambitions qu'on aurait pu espérer. D'ici à ce week-end, les Girondins enregistreront peut-être un renfort offensif avec l'arrivée de M'Baye Niang (Stade Rennais). Ce serait embêtant qu'il marque contre l'ASSE alors qu'il était dans le viseur des Verts sur les trois derniers Mercato... Cela ferait beaucoup (après Valère Germain avec Montpellier dimanche, NDLR).

Le Saint-Étienne – Bordeaux de ce samedi est capital. Quand on voit l'instantané du classement où les deux équipes ferment la marche, cela peut faire peur. Il n'y a pas encore de raisons de paniquer. Nous n'avons joué que cinq journées et les écarts sont loin d'être irréversible. Malgré tout, ce Saint-Étienne - Bordeaux rentre dans une série de quatre matchs qui nous conduit au derby. Les Girondins sont actuellement meurtris, en reconstruction, en manque de repères... Cela peut être l'occasion d'enfoncer le clou. »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Estimant que la défaite de l'ASSE à Montpellier était due à un manque d'efficacité offensive, Denis Balbir espère un réveil des Verts dès samedi contre les Girondins de Bordeaux. Pour notre consultant, la réception du club au scapulaire est capitale...