Arnaud Nordin
Arnaud NordinCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « La Coupe ne doit pas être une obsession, le maintien d'abord »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur la qualification de l'ASSE en Coupe de France à Jura Sud.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs

« Dimanche, l'ASSE a profité de son déplacement à Jura Sud pour oublier un temps la Ligue 1 et s'offrir une parenthèse heureuse en Coupe de France (4-1). Les Verts sont en huitièmes de finale. C'est bien. Maintenant je ne pense pas que la Coupe doit devenir un objectif pour sauver la saison. Pascal Dupraz est dans son rôle en disant qu'égoïstement il rêve de remporter cette compétition. Evidemment que quand on démarre dans une Coupe, c'est pour la gagner ! Mais cela ne doit pas être une obsession : le plus important ça reste le maintien. Demandez aux supporters s'ils doivent choisir entre une élimination prématurée en Coupe avec une 15e place ou une descente en Ligue 2 avec la Coupe en poche et vous aurez la réponse... Je pense que tout le monde choisira le scénario N°1.

« Dupraz ? Ça me paraît prématuré de tirer des leçons »

Aujourd'hui, Saint-Etienne est dans une situation telle que chaque victoire est bonne à prendre, même si elle se glane contre une équipe de rang inférieur. Se qualifier en marquant quatre buts, c'est forcément bon pour le « capital confiance ». Se rendre sur le terrain de Jura Sud, un pensionnaire de National 2, cela avait tout du match piège et, avec sérieux, les Stéphanois s'en sont sortis sans trembler. Comme face à La Duchère au tour précédent. Avec les buts en plus. Maintenant, ce n'est pas sur ce match que tout se joue... d'autant que l'adversaire n'était pas de la stature de ceux que les Verts croisent habituellement en championnat.

Est-ce que l'on sent déjà une évolution à l'ASSE avec Pascal Dupraz ? C'est encore un peu tôt pour juger mais c'est important de parvenir déjà à gagner quelques matchs. La Duchère, Jura Sud... C'était des matchs qui auraient pu se transformer en cauchemar. On l'a vu avec Metz ou Créteil par exemple, qui ont été sortis aux tirs au but par les amateurs de Bergerac. Les Verts ont respecté l'adversaire. La prochaine étape c'est de retranscrire ce qui s'est passé en Coupe de France en Ligue 1 en étant plus réaliste que face à Nantes. De là à dire qu'il y a déjà un effet Dupraz dans le système, l'utilisation des joueurs, dans le détail tactique ? Cela me paraît prématuré de tirer déjà des leçons.

« Le Mercato ? Il faut aller à la pêche aux bonnes affaires »

A Saint-Etienne, le Mercato est officiellement lancé. Avec Joris Gnagnon et Bakary Sako, deux joueurs ont déjà signé par anticipation. J'ai lu que Pascal Dupraz en espérait idéalement quatre ou cinq de plus pour redresser l'équipe. Je le rejoins sur ce constat que l'effectif de Sainté n'est pas assez fiable dans son ensemble pour aller vers le maintien. On le voit avec Colin Dagba ou Sergio Rico, l'ASSE cherche à se faire prêter des joueurs par de gros clubs comme le PSG. Je vois ça d'un bon œil. Bakary Sako, c'est bien beau - ça ramène à une forme de nostalgie et d'envie partagée – mais ça ne suffira pas... Il faut des bons joueurs, de bonnes opportunités, En janvier, quand on a des finances serrées et qu'on ne cherche que des prêts, c'est difficile à trouver si on ne va pas chercher des joueurs qui font banquette ailleurs. Ces joueurs, on ne les trouve pas à Reims, Metz ou Bordeaux mais dans des clubs plus huppés qui sont sûrs de leur fait. Il faut aller à la pêche aux bonnes affaires. »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Denis Balbir est revenu sur la qualification de l'ASSE sur la pelouse de Jura Sud (National 2) en Coupe de France. Si toute victoire est bonne à prendre, notre consultant rappelle quand même quelles sont les vraies priorités des Verts.