ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « La vente à venir ? Un tournant dans l'histoire du club »Lancer le diaporama
ASSE - Mercato : la liste des partants possibles de l'été 2021
+12
Bernard Caïazzo et Roland RomeyerCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « La vente à venir ? Un tournant dans l'histoire du club »

L'ASSE officiellement en vente comme annoncé par Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, Denis Balbir nous donne son avis sur l'avenir du club.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : le classement des buteurs de la saison 2020-2021

« Normalement, je reviens sur l'actualité de l'ASSE le lundi sur « But ! Football Club » et le mercredi dans les colonnes de « But ! Saint-Etienne » mais la lettre ouverte aux supporters de Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, publiée hier soir dans le Progrès, me fait prendre la parole un peu plus tôt. L'AS Saint-Etienne est donc officiellement en vente et c'est un tournant dans l'histoire du club.

Qu'ils n'aient pas tout fait bien ok, mais ce sont deux présidents qui ont beaucoup donné dans l'histoire récente des Verts. On arrive au bout du bout de l'histoire. Roland Romeyer avait les défauts de ses qualités. Bernard Caïazzo était souvent absent. Malgré tout, cela me fait un petit pincement au cœur. Des choses fortes ont été vécues avec ces hommes-là. Tout n'a pas été mauvais contrairement à ce que pensent certains supporters. Aujourd'hui, la crise sanitaire a fait accélérer les choses. Il y a une usure du fait de la pression. Une usure physique, mentale mais aussi de l'âge. Surtout pour Roland Romeyer.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

« Ne pas regarder que l'aspect financier du projet »

Les dirigeants ont mandaté un cabinet pour vendre le club. Aujourd'hui, le grand problème n'est pas que Saint-Etienne soit en vente mais plutôt de savoir qui va l'acheter, pour faire quoi et avec quelles ambitions ? Quand on voit les difficultés de Marseille ou de Bordeaux, a-t-on envie de ça à l'ASSE ? Ce sont quand même deux exemples marquants. On sait ce qu'on va perdre, pas ce qu'on va trouver derrière.

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo devront regarder la capacité d'une nouvelle équipe dirigeante à amener l'ASSE vers de nouvelles ambitions et un cadre plus stable. J'espère surtout que les nouveaux investisseurs auront une vraie connaissance du football. Ce n'est pas tout d'avoir de l'argent, il faut aussi savoir bien l'investir. Il n'y a qu'à prendre l'exemple de Nantes, qui est aux portes de la Ligue 2. En arrivant, Waldemar Kita voulait tout casser. Il est en train de sombrer. Il y a aussi Auxerre qui, malgré son investisseur chinois, reste en Ligue 2 et ne parvient pas à construire. En France, il y a beaucoup plus d'exemples de clubs rachetés qui vont mal que de clubs qui réussissent à prendre un nouveau départ.

Autant je salue la lucidité de Bernard Caïazzo et Roland Romeyer à se montrer à l'écoute des supporters. Autant j'espère que le cabinet qui présentera des investisseurs aux présidents de l'ASSE saura se montrer pertinent. Il ne faudra pas faire comme avec Mediapro en ne regardant que l'aspect financier du projet. Il faudra vraiment regarder ce que les nouveaux investisseurs voudront faire de cette équipe mythique... »

Albums Photos