Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil de Denis Balbir : « Le pire, c'est cette sanction »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur les sanctions prises contre l'ASSE par la Commission de discipline. Pour notre consultant, il n'y a rien de clément dans ce qui a été décidé jeudi dernier...

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

« J'ai lu un peu partout que la sanction de la Commission de discipline à l'encontre des Verts avait été plutôt clémente. J'ai été surpris. A titre personnel, je trouve que c'est déjà pas mal. Quand tu descends en Ligue 2, que tu dois démarrer ton championnat avec un nouveau groupe, avec un nouvel entraîneur et qu'on te demande en plus de partir sur la ligne de départ sans public et avec trois points de retard, c'est dur ! Laurent Batlles va devoir vite appeler Didier Deschamps pour savoir comment il avait fait pour remonter directement avec la Juve il y a quelques années... Blague mise à part, que ce soit logique, oui. Que ce soit plus clément qu'attendu, non !

« Si on avait eu ce type de sanction plus tôt, certains abrutis y auraient réfléchi à deux fois »

Je ne vais pas revenir sur les incidents de la saison mais je pense que la Ligue aurait pu avoir plus de courage sur d'autres sanctions en cours de saison, notamment quand Dimitri Payet a pris sa bouteille. Cela aurait eu plus d'impact que maintenant. Saint-Etienne a pris trois points fermes en plus d'un sursis d'autant quand d'autres n'ont eu qu'un point. Pour moi, les faits étaient aussi graves et le joueur aurait pu être plus sérieusement touché. Je ne sais pas pourquoi cette sanction contre l'ASSE passe aussi bien. Peut-être parce qu'on est entre deux championnats et que tout est un peu endormi...

Même si je condamne fermement ce qui s'est passé dans le Chaudron lors du match d'Auxerre le 29 mai et que je trouve que c'est honteux, je trouve quand même qu'il y a une disproportion dans les jugements. Que l'ASSE soit sanctionnée, c'est juste. Il n'y a pas de polémique là-dessus. Mais qu'on se dise que c'est clément ou que les Verts ont échappé au pire, je ne comprends pas à quoi il s'attendait : pour moi, le pire c'est cette sanction. Elle est sans précédent. Je pense que, si on avait eu ce type de sanction en cours de saison, certains abrutis y auraient réfléchi à deux fois avant de laisser éclater leur colère.

« Les contours de l'effectif me semblent assez bien définis par Laurent Batlles »

Toujours est-il que l'ASSE va devoir batailler plus que les autres pour remonter. Trois points de retard à l'entame, ce n'est pas anodin. Cela fait déjà une défaite à rattraper, soit presque une obligation de démarrer par une victoire à Dijon. Avec l'adaptation à la Ligue 2, ce ne sera pas facile. Il ne faut pas croire que, parce que Laurent Batlles débarque avec des joueurs chevronnés et certains anciens Troyens, il va refaire le coup d'il y a deux ans. La remontée passe par beaucoup de concentration et du talent. Financièrement et sportivement, les matchs à huis clos seront très handicapants.

La bonne nouvelle pour l'ASSE, c'est que, pour l'instant, le Mercato est bon avec l'arrivée de joueurs chevronnés. Chez ces joueurs, et notamment chez Dylan Chambost, qui revient dans son club formateur, il y a une vraie volonté de s'affirmer. Sur la reprise, il y a aussi beaucoup de jeunes joueurs. Je pense que Laurent Batlles dispose d'un bon mix d'expérience et de jeunesse. Il manque sans doute quelques recrues pour finaliser le onze de départ mais le groupe de base est plutôt intéressant. J'espère que les Anthony Briançon et Jimmy Giraudon sauront amener le bon discours auprès de la jeune classe pour se substituer aux cadres défaillants de la saison dernière. Les contours me semblent en tout cas, assez bien définis par Laurent Batlles. »

La chronique ASSE de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts. Retour sur les sanctions prises contre l'ASSE par la Commission de discipline. Pour notre consultant, il n'y a rien de clément dans ce qui a été décidé jeudi dernier...

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.