ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Sans un grand défenseur et un buteur, Sainté sera toujours en difficulté »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE – L'oeil de Denis Balbir : « Sans un grand défenseur et un buteur, Sainté sera toujours en difficulté »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des Verts et de la L1. Retour sur le match nul de l'ASSE face à Nîmes (2-2).

« Dimanche, l'ASSE a été accrochée sur sa pelouse par Nîmes (2-2). Comme souvent quand il ne fallait pas gâcher après une belle performance et Saint-Etienne l'a fait. Les Verts n'ont pas su bonifier leur performance en semaine sur la pelouse de Bordeaux (victoire 2-1) et c'est forcément dommageable. Sur le match, il y avait la possibilité de mettre les Crocos KO moralement mais Ryad Boudebouz a manqué le penalty. Derrière, Nîmes ne s'est pas manqué mais, heureusement, Saint-Etienne est parvenue à égaliser.

Si on veut voir les choses de manière positive, on dira que cela fait quatre points en deux matches, cinq rencontres sans défaite... Ce qui est embêtant c'est de voir que Saint-Etienne a été incapable de battre une équipe nîmoise qui me paraît bien en dessous dans cette Ligue 1. Cela met en exergue certaines carences individuelles : je pense aux errements de Timothée Kolodziejczak et à l'inefficacité offensive de Denis Bouanga. C'est difficile de pointer des individualités du doigt mais il faut aussi malheureusement se dire que sans un grand défenseur central et sans un buteur Saint-Etienne sera toujours en difficulté...

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

« La blessure de Khazri moins fragilisante que celle de Debuchy »

Contre Nîmes, les Verts ont perdu Wahbi Khazri sur blessure. Avec la situation sanitaire et l'enchaînement des matches, la condition physique des joueurs est devenue difficile à gérer pour tous les clubs. Oui, Khazri va manquer. Comme n'importe quel autre joueur va manquer. Pour moi, le principal est d'éviter une accumulation de joueurs sur le flanc. A la limite, et même si c'est malheureux à dire, je me dis que la blessure de Khazri est moins fragilisante pour les Verts que si c'était Mathieu Debuchy. De toute façon, on le voit : la bonne période de Saint-Etienne coincide avec le retour du capitaine. Mathieu Debuchy a ramené une meilleure assise défensive. Pour ce qui est de dribbler ou de marquer, l'absence de Khazri peut être compensée par Hamouma ou Bouanga, sous réserve que le Gabonais redevienne le joueur qu'on a connu.

Mercredi, les Verts vont à Monaco avec l'ambition de finir l'année sur une invincibilité portée à six rencontres. Cela doit être le challenge que les joueurs de Claude Puel doivent se donner : rester invaincus, prendre au moins un point... Le groupe a été bien ressoudé par la victoire à Bordeaux (2-1). Le but de Neyou est fantastique. Malgré son penalty raté, Boudebouz a été bon contre les Girondins et meilleur que d'autres face à Nîmes. C'est bien de voir qu'un joueur qui était « au placard » est aujourd'hui l'un de ceux qui apporte le plus. Finir invaincu l'année, cela permettrait d'aborder 2021 sur de nouvelles bases avec des perspectives plus réjouissantes et moins stressantes que celles de jouer le maintien.

« Abi ne doit pas prendre la décision du coach comme une sanction irrévocable »

Un mot pour finir sur Charles Abi, non convoqué par Claude Puel depuis deux matches. Forcément, c'est embêtant pour lui. C'est un joueur attachant, quelqu'un qui a multiplié les efforts et prouvé des choses à un niveau inférieur. Bien sûr, ce n'est pas comme si l'ASSE avait écarté un avant-centre à dix buts en L1. Charles Abi a encore besoin d'apprendre. Il ne faut pas qu'il prenne la décision du coach comme une sanction irrévocable. Il faut plutôt qu'il voit ça comme un signe du travail qu'il a encore à effectuer pour arriver titulaire dans un club de Ligue 1. Il fait les frais de son inexpérience par rapport à certains comme Bouanga. Charles Abi encore trop jeune, trop tendre. Peut-être qu'il doit passer par un prêt en Ligue 2 pour se révéler. Si, comme beaucoup à Saint-Etienne, je réclame un buteur, c'est aussi parce que Charles Abi n'en est pas un pour l'instant. Le « pour l'instant » a son importance... »