Antoine Kombouaré
Antoine KombouaréCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

FC Nantes - L'oeil de Denis Balbir : « Le chantier offensif du Mercato me paraît réalisable »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. On s'attarde sur le FC Nantes qui s'apprête à démarrer un Mercato charnière avec son retour en Coupe d'Europe.

Zapping But! Football Club Les 10 rencontres immanquables de Ligue 1 Uber Eats 2022/23

« Européen surprise cette saison, le FC Nantes est face à un été charnière. Les Canaris ont-ils les épaules pour préparer comme il se doit la saison 2022-23 et son retour sur la scène continentale 18 ans après leur dernière apparition ? Tout passera par l'intelligence des hommes en place : la lucidité des dirigeants, la manière dont Antoine Kombouaré – qui a déjà annoncé qu'il restait – gèrera cette transition...

La stabilité est importante. C'est bien que cela démarre au niveau du banc. Antoine Kombouaré, qui connait parfaitement les aléas du football, est face à une période cruciale. Il a connu des hauts et des bas dans sa carrière. Là, il est dans un temps fort mais il sait aussi que les Canaris devront se bonifier au Mercato pour faire face aux départs importants comme celui, déjà acté, de Randal Kolo Muani (Eintracht Francfort). Il faudra bien cibler les besoins, être transparent avec la direction sur les priorités ou non... En espérant que tout ça a été anticipé à minima.

« Obtenir des recrues le plus vite possible pour travailler les affinités »

Pour moi, le principal chantier va concerner le secteur offensif puisqu'en plus de Kolo Muani, on parle des départs possibles de Ludovic Blas et Moses Simon. Maintenant ça me paraît réalisable comme chantier. Les trois joueurs cités sont bons – j'affectionne particulièrement Blas que je suivais déjà à Guingamp – mais on ne parle pas de remplacer des joueurs à 20 buts et 40 M€. Avec un travail serein et une enveloppe transferts, on peut faire des choses. Le RC Lens a bien pris un attaquant intéressant de MLS à 6 M€ (Adam Buksa). Il faudra de la malice et du réseau mais Nantes peut quand même trouver 3-4 bons joueurs offensifs. L'important ce sera d'être efficace et d'obtenir ces recrues le plus vite possible pour travailler les affinités dès la reprise. D'une manière générale, je ne m'inquiète pas trop pour Nantes. Le FCN a le potentiel pour redevenir l'une des places fortes du football français. Il y a le potentiel public pour en tout cas...

« Aujourd'hui, le silence des Kita paie »

Sur les derniers années, il y a eu tellement de remous et tellement d'émois qu'on ne peut que savourer l'instant présent quand on est supporter du FC Nantes. Je ne vais pas refaire l'histoire des changements d'entraîneurs, des soucis entre le président Kita et les Ultras, les rumeurs de rachat, le projet Landreau, etc. Les Canaris ont besoin de sérenité pour se reconstruire. Il faut laisser le club travailler en bonne intelligence et ne pas s'enflammer. A Nantes, on est parfois dans cet excès. A commencer par le président Kita qui a souvent trop parlé. Là, j'ai presque envie de féliciter les Kita père et fils car on ne les entend pas. Aujourd'hui, le silence paie. Moins on les entend, plus on est dans l'efficacité. L'objectif de Nantes, ce sera de s'installer et de perdurer dans le haut du tableau. »

La chronique FC Nantes de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. On s'attarde sur le FC Nantes qui s'apprête à démarrer un Mercato charnière avec son retour en Coupe d'Europe. Les Canaris parviendront-ils à bien gérer le départ de Kolo Muani et celui probable de Ludovic Blas ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.