Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Rêver d'Europe oui mais avec une équipe derrière »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. Cette semaine, il revient sur la belle semaine du FC Nantes et se projete déjà sur la suite en cas de Coupe d'Europe.

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

« Qualifié la semaine passée pour la finale de la Coupe de France, le FC Nantes a enchaîné contre Montpellier (2-0) dimanche en Ligue 1 et s'affiche à la 6e place du classement. Une forme d'état de grâce pour l'équipe d'Antoine Kombouaré. C'est exceptionnel ce que les Nantais sont en train de faire. Ce public, qui compte parmi les meilleurs en France avec Saint-Etienne, Lens ou Marseille, le mérite. On a beaucoup vilipendé les supporters nantais - parfois à juste titre et même s'ils avaient des raisons valables – car ils étaient dans l'excès avec leur guerre contre Waldemar Kita. Quand la passion s'exprime comme face à Monaco ou à Montpellier, c'est encore plus merveilleux.

« On se demanderait presque si c'est la même équipe »

En ce moment, tout le monde est dans la même ligne : supporters, joueurs, entraîneur … Cela fait plaisir de voir le FC Nantes comme ça, se reprendre à rêver d'Europe. La peur de descendre de la fin de saison dernière a laissé place à une euphorie. Cette euphorie que l'on retrouve dans le jeu des Canaris actuellement. On se demanderait presque si c'est la même équipe ! Le travail de fond mené par Antoine Kombouaré ne peut qu'être salué. De par son discours franc et fédérateur, c'est l'homme par qui le succès est arrivé. On peut aussi saluer le père et le fils Kita d'avoir choisi le Kanak. On s'est assez moqué d'eux pour ne pas leur donner au moins ce crédit du choix de coach et de la forme de stabilité qui s'est installée.

Est-ce que ce FC Nantes est amené à durer ? L'équilibre est fragile. Je ne pense pas qu'il y aura une grosse stabilité au niveau de l'effectif l'été prochain. Randal Kolo Muani a déjà signé à Francfort et cela appelle d'autres départs. Rêver d'Europe et remporter des Coupes oui, mais il faudra une équipe derrière. Sur ce point, je crois en Antoine Kombouaré, qui n'a jamais été un homme de « one shot » ou de coups d'éclat. Je pense qu'il a assez de métier pour anticiper tout ça. Il a vu ce qu'il s'est passé ces dernières saisons. Je suis sûr qu'il a déjà alerté son président car ce n'est pas le genre de coach à accepter de faire de la figuration. J'ose espérer que derrière ça ne roupille pas et que Nantes a déjà anticipé le recrutement. J'espère que la direction a appris de ses erreurs et n'en est pas à s'auto-congratuler... Travailler, ce n'est pas seulement vendre des joueurs, s'assainir et faire des bénéfices, c'est aussi trouver les bons joueurs pour permettre au projet de perdurer.

« J'en ai ras-le-bol de ces histoires de vente »

Ces derniers jours, on a aussi assisté à quelque chose qui me dérange un peu avec la grosse communication du Collectif nantais, surfant sur la vague de succès pour lancer une nouvelle phase dans son projet de rachat. Je vais parler avec mon cœur : j'en ai ras-le-bol de ces histoires de vente. J'en ai marre que certains fassent leur publicité ! Quand Nantes n'allait pas bien et était quasiment en Ligue 2, plein de gens voulaient racheter le club. Aujourd'hui, ces mêmes personnes ressortent de l'ombre. Je ne dis pas que Waldemar Kita fait tout bien. Au contraire, il a même souvent fait les choses mal et je l'ai assez critiqué. Mais si vous voulez acheter le club, faites une offre, avec un vrai projet et de vraies finances ! Personnellement j'en ai marre des gens qui entretiennent le flou. Je ne vise pas spécifiquement le Collectif nantais  mais soit on veut acheter et on fait les choses comme il faut, soit on se tait. Certains pensent avoir la science infuse. Dans le football d'aujourd'hui, la science infuse passe surtout par l'argent. Faites au moins comme Kita, mettez l'argent sur la table... »

La chronique FC Nantes de Denis Balbir

Si Denis Balbir imagine bien ce FC Nantes aller chercher l'Europe soit par le biais de la Ligue 1 soit par la Coupe de France, notre consultant a quelques réserves pour la suite du projet. Il parle aussi du dernier projet du Collectif nantais.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.