Laurent Koscielny
Laurent KoscielnyCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

Girondins - L'oeil de Denis Balbir : « Baysse, Koscielny... le club fait n'importe quoi ! »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Focus sur la situation des Girondins de Bordeaux, en pleine déliquescence et humiliés à Rennes (0-6).

Zapping But! Football Club

« La semaine dernière, nous avions déjà parlé de la situation délicate des Girondins de Bordeaux qui avaient vu leur belle série à la maison prendre fin face à l'OM. On ne pensait pas que le club aquitain allait vivre une telle semaine avec des joueurs mis à l'écart, des polémiques et une déroute historique sur la pelouse du Stade Rennais (0-6). Après la tentative d'électrochoc, Bordeaux a pris une énorme claque. Une claque qui prouve que le mal est profond.

« Paul Baysse, ce n'est pas Sergio Ramos mais... »

Je n'ai pas tout compris de la stratégie de Gérard Lopez de sanctionner des cadres, de les mettre face à leurs responsabilités en les jetant de l'équipe... On fait peser la responsabilité du début de saison manquée sur certains joueurs comme Paul Baysse ou Laurent Koscielny. Je trouve ça facile. Baysse écarté, je ne comprends pas. Ce n'est pas la première fois qu'on le met de côté. Quand on a des soucis défensifs qui sont ceux de Bordeaux actuellement, on ne doit pas se passer d'un soldat comme ça. Ce n'est pas Sergio Ramos mais c'est quand même une défenseur solide. Pour Koscielny, c'est encore pire. Certes, c'était la figure de GACP – King Street et un gros salaire du vestiaire mais on le fait passer de capitaine à indésirable. On se passe sciemment d'un joueur au vécu international, avec un état d'esprit de leader et qui n'hésite pas à prendre la parole dans la tempête. Même si parfois il est maladroit dans ces mots comme ce fut le cas avec les jeunes ou Ben Arfa, on n'écarte pas un joueur comme ça dans de telles circonstances... C'est un grand n'importe quoi !

« Bordeaux est le plus le plus en danger de Ligue 1 et à tous les niveaux »

Quand on voit la réponse apportée sur la pelouse du Roazhon Park, on se dit que c'était un échec sur toute la ligne. Que la réaction attendue, qui n'est pas arrivée, prouve tout simplement que ce Bordeaux n'est pas au niveau. Oui, le déplacement à Rennes n'était sans doute pas le meilleur terrain pour se relancer même si, avant le match et après quelques défaites, certains médias enterraient déjà les Bretons comme s'ils étaient relégables. Eux ne le sont pas, ils se sont révoltés et joueront encore les places européennes cette saison. Bordeaux, lui, est 19e et craint pour sa survie.

Aujourd'hui, je suis inquiet pour Bordeaux, presque plus que pour l'ASSE qui est pourtant dernière et décrochée. Je pense que Bordeaux est le club le plus en danger de Ligue 1 et à tous les niveaux. Économique et sportif. Là où les Verts se battent encore pour sauver un club du patrimoine français, je ne ressens pas la même envie à Bordeaux. Et pourtant il y a eu davantage de moyens injectés pour recruter l'été dernier.

« Il y a un total sentiment d'impuissance »

Aux Girondins, il n'y a pas de solidarité, pas de projet de jeu, pas d'envie. Il y a un total sentiment d'impuissance que Vladimir Petkovic ne parvient pas à chasser. Je m'inquiète car Bordeaux coule tranquillement, sans bruit. Contrairement à Lens et Saint-Etienne, dont la ferveur populaire maintient une pression constante, on n'est pas dans la même situation à Bordeaux. Les joueurs sont trop dans le confort. Si le club descend en Ligue 2, les supporters seront tristes mais sans plus. On n'imagine pas une révolution en ville comme dans certains autres clubs. Le contexte m'inquiète vraiment car je sens le glissement de terrain. Ce club meurt à petit feu... »

Podcast Men's Up Life
 

La chronique Bordeaux de Denis Balbir

Denis Balbir revient sur la folle semaine des Girondins de Bordeaux entre la mise à l'écart de certains cadres et l'humiliation subie sur la pelouse du Stade Rennais (0-6). Notre consultant s'inquiète énormement pour l'avenir de l'institution.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.