Andy DelortCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OGC Nice, OM, RC Lens, Stade Rennais - L’oeil de Denis Balbir : "Lens, le club parfait pour Delort"

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. On s'attarde sur les envies d'ailleurs d'Andy Delort (OGC Nice) et les intérêts de l'OM, du RC Lens et du Stade Rennais.

Zapping But! Football Club Ligue des Champions : le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

“C’était l’information du Mercato de la semaine : Andy Delort souhaiterait quitter l’OGC Nice en janvier ! On parle d’un désaccord financier avec les dirigeants, d’un désaccord avec Lucien Favre… Ce sera forcément LE gros coup à faire ! Trois clubs de Ligue 1 sont évoqués pour l’accueillir : Marseille, Lens et Rennes. Par rapport aux affinités et aux clubs où il pourrait s’éclater, je pense qu’on peut classer dans cet ordre : l’OM en 1, le RC Lens en 2 et le Stade Rennais en 3. Cela ne veut pas forcément dire que l’OM est la meilleure destination pour lui à ce moment précis même si Marseille cherche un attaquant. Je ne pense pas non plus que ce sera le Stade Rennais, qui dispose de beaucoup de monde dans le secteur offensif.

Pour moi, le club parfait le concernant c’est le RC Lens ! Aujourd’hui, c’est celui qui coche le plus de cases. Cela mêle à la fois l’ambition et le “feeling” que Delort a besoin de trouver. On le sait : Andy Delort a un caractère assez spécial. C’est un affectif. Il a besoin d’avoir un coach proche de lui comme c’était le cas avec Christophe Galtier. Les Sang et Or - qui  sont passés maîtres dans l’art de relancer les joueurs - peuvent compter sur Franck Haise pour être celui-ci. Je le vois bien se fondre dans ce collectif.

“A l’OM, est-ce que cela peut matcher avec Igor Tudor ?”

Au niveau de la ferveur qu’il trouvera, Andy Delort se sentira pareil qu’il évolue au Vélodrome ou à Bollaert. Avec peut-être un peu moins de pression à Lens. Mais ce sont vraiment les coachs qui peuvent faire la différence… A l’OM, est-ce que cela peut matcher avec Igor Tudor ? Je n’en suis pas sûr quand je vois sa gestion singulière des attaquants, quand je vois comment il a géré Arkadiusz Milik pour finalement l’envoyer en prêt à la Juve ou comment il a traité Bamba Dieng. Cela peut vite être perturbant pour un attaquant qui s’interroge sur la suite à donner à sa carrière. Entre Lens et l’OM, je pense que ça se jouera sur des détails… Peut-être d’ordre financier. 

Ce qui est certain, c’est que les envies d’ailleurs d’Andy Delort sonnent comme un échec pour Nice. Malheureusement, les Aiglons sont habitués aux échecs depuis quelques mois. Sans faire injure à Lucien Favre, qui est un coach qui prône quand même une certaine idée du collectif, ce club donne surtout l’impression d’empiler les individualités. A Nice, la déception aura surtout été de ne pas avoir su recréer le tandem Laborde - Delort. Aujourd’hui, Andy Delort n’est plus heureux sur la Côte d’Azur et je pense qu’il doit chercher un collectif où il pourra s’épanouir.”

La chronique Mercato de Denis Balbir

Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. On s'attarde sur les envies d'ailleurs d'Andy Delort (OGC Nice) et les intérêts de l'OM, du RC Lens et du Stade Rennais. Pour lui, l'attaquant du Gym serait bien inspiré de rejoindre les Sang et Or.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.