Peter Bosz
Peter BoszCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OL - L'oeil de Denis Balbir : « Bosz ? Beaucoup trop tôt pour parler d'un entraîneur sur la sellette »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. Notre consultant revient sur la mauvaise semaine de l'OL et les deux défaites contre Lorient et Monaco.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs buteurs de la décennie

« Si l'OL reste sur une semaine difficile avec deux défaites contre Lorient (1-3) et à Monaco (1-2), je ne suis pas de ceux qui condamnent Peter Bosz. J'ai vu que certains commençaient à s'interroger sur le technicien néerlandais et sur la possibilité qu'il passe l'hiver sur le banc de Lyon. Pour moi, il faut bien différencier les deux défaites. Face aux Merlus (qui réalisent d'ailleurs un gros début de saison), l'OL a été mauvais. Contre Monaco, les Gones ont eu des occasions d'ouvrir la marque, de recoller au score... Les Lyonnais ont montré des choses. Si on était cliché, on pourrait presque parler de « défaite encourageante ». Pour moi, on est trop sévère en critiquant le contenu du match à Monaco.

« Cela fait des années que l'OL multiplie les erreurs dans le recrutement défensif »

A part Thiago Mendes, qui était en dessous de son niveau à Louis II, les autres ont répondu présent. Après, quand on tire 20 fois au but et qu'on cadre seulement 6 frappes, c'est embêtant. Mais, même s'il y a du travail, ce serait à mon sens une erreur de ne pas laisser sa chance à Peter Bosz. Pour moi, il aurait fallu changer avant le début de saison si on avait des doutes sur le coach. Pas maintenant... Et puis l'OL n'est pas totalement décroché au classement malgré ses deux défaites. C'est aujourd'hui beaucoup trop tôt pour parler d'un entraîneur sur la sellette.

Depuis deux matchs, les critiques se concentrent aussi beaucoup sur la défense et le choix de l'OL de ne pas avoir recruté de défenseur axial l'été dernier. Oui, c'est une erreur de ne pas être allé chercher un stoppeur mais cela fait des années que l'OL multiplie les erreurs dans le domaine... Cela fait plusieurs années qu'on en parle et plusieurs années que je dis la même chose. Depuis l'époque Cris - Edmilson, les Gones n'ont jamais mis la main sur un grand défenseur central. Les entraîneurs se sont succédés, les directeurs sportifs et recruteurs aussi... Mais on a toujours raté le casting sur ce poste. On a enchaîné les fiascos : Marcelo, Boateng, etc. En Europe, les clubs parviennent tous à recruter des tauliers défensifs, pas Lyon. C'est peut-être l'un des grands soucis de ce club ! Si on ne va pas parler de faute professionnelle, c'est quand même une négligence incroyable.

« L'OL a les armes pour bouger Paris »

Avec sa défense en souffrance, l'OL reçoit le PSG pour se relancer. Un match à pression pour les Lyonnais ? Pas forcément... Lyon a souvent été bon contre Paris, y compris au Parc des Princes. Là, c'est au Groupama Stadium. Je pense que les Gones ont les armes pour faire quelque chose contre le PSG. Le week-end dernier, alors qu'on pensait qu'ils en prendraient cinq, les Brestois sont passés proches de l'exploit et aurait même pu ramener un point sans un penalty arrêté par Donnarumma. Pourquoi l'OL ne serait pas capable de bouger Paris ? Je pense que Lyon, qui n'a rien à perdre, va préparer ce match avec beaucoup de sérieux... Même si avec la vitesse des attaquants du PSG, la défense lyonnaise sera forcément en grand danger ».

La chronique OL de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. Notre consultant revient sur la mauvaise semaine de l'OL et les deux défaites contre Lorient et Monaco. Il ne croit en revanche pas au changement de coach chez les Gones.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.