OL – OM (1-1) / L'oeil de Denis Balbir : « Cet Olympico était juste un match moyen »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OL – OM (1-1) / L'oeil de Denis Balbir : « Cet Olympico était juste un match moyen »

Chaque semaine, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur l'affiche de la 6e journée qui opposait l'OL à l'OM dimanche soir à Lyon.

« Le résultat de ce match entre l'OL et l'OM (1-1) est finalement assez logique. Ce sont deux équipes qui souffrent actuellement et il paraissait difficile de voir une autre issue. Ce qu'on peut déplorer, c'est que cet OL – OM soit tombé à la veille de la fin du Mercato avec tout ce que cela implique d'hasardeux dans les compositions d'équipe et dans les têtes des joueurs. A Lyon, il y avait de vraies incertitudes jusqu'à la dernière minute concernant Aouar, concernant Depay. A Marseille, Bouna Sarr file vers Munich dans la journée... C'est dommage de jouer une affiche pareille dans ces conditions. Pour les entraîneurs, ce n'est jamais très agréable.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

« Payet était parti, avec son beau but, pour être le héro « positif » de ce match »

Sur cet Olympico, on n'a pas vu grand chose. On a vu que Payet reste un formidable joueur quand il a envie mais qu'il est aussi capable de coups de sang pénalisants. On voit que Thauvin n'est pas dans son assiette. On voit que Mandanda est le héros de chaque match à l'OM. On voit que Benedetto est à la rue et qu'Anthony Lopez est toujours aussi clivant. Le cinéma et les fautes du gardien de l'OL commencent à fatiguer tout le monde. Il est toujours au milieu des histoires et ça fait des années que ça dure... Maintenant cela n'enlève rien à ses performances. Au delà de ça, cet Olympico était juste un match moyen.

C'est évidemment un meilleur résultat pour Marseille que pour Lyon compte tenu du fait que les Phocéens ont joué à dix pendant 70 minutes suite à l'erreur de Payet et à son exclusion légitime pour sa semelle sur Léo Dubois. C'est vraiment dommage pour Payet qui était parti, avec son beau but, pour être le héros « positif » du match. Mais bon, cela arrive à tout le monde de faire des mauvais gestes et de se faire exclure. On va dire que le Groupama Stadium ne lui réussit pas. C'est déjà sur ce terrain qu'il était sorti sur blessure en finale de l'Europa League 2018. Une blessure qui l'avait d'ailleurs privé du Mondial en Russie.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

« A Lyon, il y a un vrai problème de talent et de caractère »

Côté lyonnais, il y a beaucoup à redire sur le manque d'efficacité. Ils ont tiré 22 fois au but, balancé une trentaine de centres pour au final ne cadrer que trois fois et marquer sur penalty. En ce moment, beaucoup de joueurs ne sont pas à leur niveau. En même temps, difficile de penser que certains ne sont pas perturbés par la fin du Mercato... Maintenant, il y a aussi un vrai problème de talent et de caractère. Sans remonter à l'époque des Juninho, Essien ou plus tard Lisandro, Lyon n'a plus vraiment de joueurs à la personnalité affirmée depuis quelques mois. Forcément, quand l'équipe est dans le dur, ça manque de gniaque pour sortir de la spirale. Cet OL est mou, il subit le contrecoup de sa non-présence en Europe. »