Dimitri Payet
Dimitri PayetCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OM, OL – L'oeil de Denis Balbir : « Ce serait une erreur de négliger l'Olympico pour préparer Feyenoord »

Chaque lendemain de Coupe d'Europe, Denis Balbir décrypte les prestations des clubs français. Retour sur la défaite de l'OM, en demi-finale aller de Ligue Europa Conférence, face à Feyenoord (2-3).

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs

« Jeudi soir, à Feyenoord, on a vu une équipe de l'OM qui a pêché défensivement en concédé une courte défaite aux Pays-Bas (2-3). C'est dommage car je pense qu'il y avait quelque chose à faire. C'était une rencontre très ouverte. Avant le retour au Vélodrome, devant 60 000 supporters, l'OM a préservé ses chances de disputer la finale de la Ligue Europa Conférence et c'est bien là le principal à retenir.

Maintenant, comme souvent avec Jorge Sampaoli, certains choix m'étonnent. Dans un match européen, face à une équipe comme le Feyenoord, j'ai du mal à comprendre pourquoi on se prive d'un grand attaquant comme Milik. Etait-ce pour le préserver pour l'Olympico de dimanche et le retour ? Cela reste quand même une grosse interrogation.

« Hier, l'OM a fait beaucoup de cadeaux à des Néerlandais qui n'en demandaient pas tant »

Cette saison, il arrive aussi parfois à l'OM de craquer défensivement. Cela n'était pas arrivé souvent ces derniers temps mais ce fut le cas jeudi à Rotterdam. Je trouve que ce n'est pas un cadeau pour Valentin Rongier que de le faire jouer sur le côté. Ce n'est pas un spécialiste du poste et on l'a vraiment mis en difficulté. Duje Caleta-Car est lui un spécialiste de son poste mais c'est aussi un spécialiste des matchs moyens. Cela a fait beaucoup de cadeaux pour les Néerlandais, qui n'en attendaient sans doute pas tant dans une ambiance exceptionnelle.

Il reste un match retour pour inverser la donne mais, avant cela, il y a la réception de l'OL en Ligue 1. Certains se demandent si, avec six points d'avance à quatre journées de la fin, l'OM ne ferait pas mieux de faire tourner sur ce choc pour préparer le match retour contre Feyenoord et s'offrir une finale européenne. Personnellement, je pense que ce serait une erreur d'aligner une équipe bis sur l'Olympico. Surtout que l'OM n'a pas la profondeur de banc pour se permettre un large turn-over.

« Il n'y a pas vraiment de choix, ni d'impasse à faire »

A l'entraîneur de choisir - et c'est un choix réellement cornélien pour Jorge Sampaoli - mais je pense qu'il faut essayer de faire le maximum sur les deux matchs. Une finale de Ligue Europa Conférence, ça se joue mais la qualification pour la Ligue des Champions est un objectif vital pour l'OM. Ne serait-ce que financièrement, au niveau du budget et des recrues. Rennes et Monaco sont à six points et mais également dans une dynamique favorable. Avec une défaite combinée à une grosse victoire rennaise face à l'ASSE, le chassé a vite fait de se retrouver dans une plus mauvaise position que le chasseur. Surtout que Rennes, qui cartonne tout le monde, a un bien meilleur goal-average que la concurrence.

Non, pour moi, il n'y a vraiment pas de choix ni d'impasse à faire. L'OM évolue à domicile dans une ambiance qui sera exceptionnelle dimanche comme jeudi prochain. En gagnant contre Lyon, Marseille peut aussi prendre un tremplin psychologique pour avancer plus libéré en Ligue 1 et donc avoir la tête à 100% sur la Coupe d'Europe. C'est aussi un facteur à ne pas négliger. Tout est lié : le physique, la technique mais aussi le moral... Le fait que les buts à l'extérieur ne comptent plus complique la donne face aux Néerlandais. Il faudra gagner ce match, sans calculer, pour s'offrir cette finale de Tirana. En attendant, il faudra prendre les choses, dans l'ordre : l'OL puis Feyenoord. » 

La chronique OM de Denis Balbir

Chaque lendemain de Coupe d'Europe, Denis Balbir décrypte les prestations des clubs français. Retour sur la défaite de l'OM, en demi-finale aller de Ligue Europa Conférence, face à Feyenoord (2-3). Une défaite qui précède le choc face à l'OL en Ligue 1.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.