PSG – L'oeil de Denis Balbir : « On en a fait trop avec la sortie à Ibiza »
Neymar, abattu après la défaite face au Bayern Munich en finale de Ligue des Champions.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

PSG – L'oeil de Denis Balbir : « On en a fait trop avec la sortie à Ibiza »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Focus sur la semaine agité des Champions de France avec la sortie de Leonardo hier au CFC.

« La semaine dernière, on a eu droit à une grosse polémique autour des cas de Covid-19 au Paris Saint-Germain. Certains ont balancé sur l'attitude des Champions de France qui ont contracté le Covid-19 durant leur semaine de break à Ibiza. Leonardo a défendu ses joueurs hier lors de son passage au Canal Football Club. Je suis d'accord avec le Brésilien. Je trouve les critiques déplacées. En même temps, au PSG, on a l'habitude d'être critiqué dès qu'on bouge une oreille...

Neymar and co ne sont pas les seuls joueurs de Ligue 1 à avoir été testé positif au coronavirus sur les dernières semaines. Pour les autres, on ne va pas voir s'ils sont tombés malades à Ibiza ou en famille à Strasbourg... Mais là, c'est le PSG donc c'est forcément grave. Comme les joueurs se sont rendus sur une ile des Baléares réputées pour être très festive, on leur tombe dessus. Les Parisiens n'ont pas séché un match pour faire la fête, ils ont obtenu quelques jours de congés pour digérer la finale de la Ligue des Champions. Ils ont choisi de la passer à Ibiza plutôt qu'à Paris et ils sont revenus positifs. Ok, et alors ? La fixation médiatique autour de ces six cas m'embête. Je perçois ça comme de la jalousie. On n'en a pas fait des caisses pour des faits similaires à Strasbourg, Nantes ou ailleurs. Même si les cas dans ces clubs sont aussi intervenus après un petit relâchement sur des jours de repos...

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

« Leonardo, c'était surtout une sortie de grand diplomate »

Au delà de la présence de Leonardo sur Canal+ pour mettre fin à ce débat qui a largement été accentué, le dirigeant parisien a distillé quelques messages. La ficelle est connue avec le Brésilien : il se montre pour désamorcer des problèmes, avec les joueurs, avec Thomas Tuchel avec qui on dit qu'il est en froid... « Leo » aime bien faire passer des messages mais on n'est pas obligé de le croire. Pour moi, c'était surtout une sortie de grand diplomate. Il était là pour mettre les choses à plat, dire les choses sans les dire à une semaine du Clasico face à l'OM. Mais on ne tombe plus dans le panneau... Leonardo a voulu pacifier l'environnement, assurer de la sérénité du club. Comment réellement penser que c'est effectivement le cas ? Le PSG sort d'une finale perdue en Ligue des Champions. Il y a forcément un contrecoup.

Personnellement, mes plus gros doutes sont sur le Mercato. On a laissé filer Thomas Meunier sans trop savoir pourquoi alors qu'il aurait été bien utile face au Bayern Munich en finale de C1. On laisse partir Thiago Silva, on laisse partir de très bons jeunes formés au club. On dit qu'on n'a pas d'argent pour recruter mais si on compte déjà sur un effectif qui fourmille de grands noms. Les jeunes savent qu'ils auront difficilement leur chance et qu'ils peuvent partir, la direction ne fait rien pour les retenir car il faut faire la place au stars. Des stars qui ne répondent pas présent quand on les attend en finale de Ligue des Champions... Au PSG, rien ne change. On joue toujours la même musique. C'est un cercle vicieux. »