Neymar Jr
Neymar JrCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

PSG, OM, Stade Rennais, LOSC – L'oeil de Denis Balbir : « Paris et Lille sauvent l'honneur »

Chaque lendemain de Ligue des Champions, Denis Balbir décrypte l'actualité des clubs français. Retour sur la qualification du PSG et l'élimination de l'OM.

« C'est désormais acté : la France n'aura plus que deux représentants en Coupe d'Europe au printemps avec le PSG et le LOSC. On va dire que c'est à moindre mal. Lille a sauvé l'honneur des clubs qui n'étaient pas favoris. Certains appelaient de leurs vœux un exploit de l'OM. Vu le tableau et vu la qualité technique de ce Marseille, je n'y croyais pas trop. Mais le fait que Paris et Lille soient encore là, ce n'est pas un hasard. Les équipes qui sont au top en Ligue 1 ont su retranscrire leur forme en Ligue des Champions et en Ligue Europa.

« Paris a retrouvé toutes ses vertus »

Pour le PSG, la qualification a été plus compliquée à se dessiner lors de cette phase de groupe. L'équipe de Thomas Tuchel a eu du mal à prouver au niveau du jeu. Il faudra en tirer la leçon même si, au final, le PSG finit premier de son groupe et s'évite de gros écueils lors du tirage au sort de lundi. Même s'il y a quelques morceaux qui ont fini seconds (le Barça et l'Atlético notamment), Paris ne devrait pas faire face à un épouvantail en huitièmes.

Entre mardi et mercredi, dans les conditions bizarres que l'on sait, le PSG a facilement battu l'Istanbul Basaksehir (5-1). Je ne vais pas revenir sur la polémique de racisme car tout a déjà été dit ou écrit. C'est un fait marquant de cette Ligue des Champions 2020-21, un match qui fera date dans l'histoire du football. Ce qui s'est passé est dommageable mais je préfère me focaliser sur le sportif et retenir la belle victoire du PSG. Sur ce match, Paris a retrouvé toutes ses vertues techniques, toutes ses valeurs. Peut-être que les évènements ont fait que mais l'équipe parisienne a affiché une vraie solidarité.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

« L'OM se sera laissé vivre de A à Z... »

Dans la foulée, l'OM jouait à Manchester City son maigre espoir d'accrocher la place en Ligue Europa. L'espoir aura duré une mi-temps mais s'est envolé dès la 47e minute avec finalement une défaite assez lourde à la clé (0-3). Marseille reste dans la lignée de ce qu'il montre depuis le début de la compétition : de la médiocrité. Même si la première période était plutôt encourageante, les leaders défensifs et offensifs olympiens n'ont pas su maîtriser la situation face à un adversaire qui demeure un gros client. L'OM se sera laissé vivre de A à Z dans cette Ligue des Champions avec un manque de qualité, d'envie et de caractère flagrant. Le fait de finir quatrième et de sortir dès la phase de groupe fera tâche dans la saison des hommes d'André Villas-Boas.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE DE MARSEILLE

« Rennes est marqué psychologiquement »

Pour finir, parlons un peu du Stade Rennais qui a quitté la C1 par la petite porte à domicile face au FC Séville (1-3). Ce qui arrive en ce moment à Rennes est pour moi un mystère. On se disait que face aux Espagnols, les Bretons pouvaient s'offrir un joli barroud d'honneur. Cela n'a pas été le cas. On sent que l'équipe est marquée psychologiquement par toutes les gifles subies depuis quelques temps. La dégringolade auquel on assiste en championnat se retranscrit en Europe. Bien sûr, Chelsea, Séville... Les adversaires étaient beaucoup plus forts.

C'est ennuyeux car on pensait vraiment que Rennes apprendrait plus vite. Bien sûr, l'expérience européenne s'accumule. L'an dernier, on avait mis l'élimination en Ligue Europa sur le compte des erreurs arbitrages, etc. Maintenant pour continuer son apprentissage européen, le Stade Rennais va devoir remettre le bleu de chauffe pour la prochaine édition d'une Coupe d'Europe. Ce qui était une évidence en début de saison, vu la qualité de l'effectif et les productions, ne l'est plus forcément aujourd'hui. Et puis l'apprentissage des grosses compétitions, c'est bien mais, à un moment donné, il va aussi falloir songer à ne plus finir dernier de son groupe tous les ans... »

Pour résumer

Le PSG, l'OM, le Stade Rennais, le LOSC... Denis Balbir dresse le bilan des performances françaises en Coupe d'Europe à l'issue de la phase de groupes.