ASSE – L’oeil de Denis Balbir : « Les joueurs ont bien compris le discours de Claude Puel »

true

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1 et des Verts. Après FC Nantes – ASSE (2-3), notre consultant a tenu à mettre en avant la qualité du turn-over de Claude Puel.

« Dimanche, le classique FC NantesASSE a donné lieu à l’un des meilleurs matches de la journée au niveau du spectacle (victoire 3-2 des Verts). Depuis l’intronisation de Claude Puel, Saint-Etienne est l’équipe la plus efficace de Ligue 1 en terme de points pris. Quand il est arrivé, l’ASSE tenait quasiment la lanterne rouge et pouvait même craindre pour son maintien. Le redressement réalisé est spectaculaire et il a accompagné sa série par une revue d’effectif périphérique.

« C’est fort de parvenir à concerner tout le monde »

Claude Puel a vite assimilé son groupe, fait beaucoup tourner ses joueurs. Certains ont été mis de côté – la presse parlait même déjà d’un loft – et se sont retrouvés propulsés titulaires. Je pense notamment à Franck Honorat, arrivé de Clermont Ferrand cet été et jamais appelé dans le groupe jusqu’à Monaco. Dimanche, il fait un match extraordinaire à la Beaujoire en ne jouant pas à son vrai poste. Même si l’entraîneur s’est plaint d’un effectif qu’il jugeait trop riche en quantité, il a su apporter des ajustements importants pour que tout le monde se sente concerné.

Y compris les Miguel Trauco ou Harold Moukoudi, qui s’étaient retrouvés hors du groupe après le derby. Je pense que les joueurs ont bien compris son discours. Aucun n’a lâché. Ils savent que personne n’est condamné, même si certains se retrouvent à l’écart une semaine ou deux. C’est fort de parvenir à concerner tout le monde dans un club aussi important et avec les objectifs qui sont ceux de l’ASSE.

« Des jeunes heureux d’être mis en scelle »

Avec la Ligue Europa, c’est important de compter sur la fraîcheur. Claude Puel maîtrise le bon dosage entre les joueurs cadres, les éléments plus expérimentés et les jeunes. Même quand certains sont blessés (Saliba, Fofana, Abi), d’autres éléments de la formation pointent le bout de leur nez. En ce moment, c’est Mahdi Camara, rentré en jeu et buteur à Oleksandria, et aligné titulaire à la Beaujoire.

On sent les jeunes heureux d’être mis en scelle, heureux qu’on leur fasse enfin confiance… C’est tout un ensemble de choses que l’on réclamait depuis pas mal de saison. Fort de son expérience, Claude Puel est en train d’amener tout ça.

« Des joueurs faits pour ce système »

En tout cas, si les joueurs de ce Saint-Etienne sont permutables, le système en 3-4-3 ou 3-4-1-2 semble immuable. Je pense aussi qu’il a les joueurs pour … Dont certains qui sont vraiment faits pour cette animation. Dans chaque grand club, il faut de grands joueurs. Denis Bouanga est en train de devenir une pièce maîtresse de l’ASSE. Il répond à ce système.

Il faut noter la faculté du staff d’avoir su lire le meilleur placement de chacun. Cela a été fait rapidement avec un facteur réussite, chance mais également travail non négligeable. Le mérite en revient aux joueurs et à l’entraîneur. Quand on voit l’ASSE d’aujourd’hui et celle d’il y a quelques semaines, on se dit que ce n’est pas la même équipe. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008