ASSE – L’oeil de Denis Balbir : « Les Verts font des paris malins sur ce Mercato »

true

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1 et des Verts. A l’issue d’une semaine très active pour l’ASSE, notre consultant se veut optimiste.

« Saint-Etienne avance doucement mais surement dans son Mercato avec des recrues intéressantes. Même si j’avais émis quelques doutes sur Sergi Palencia – un joueur qu’on connait peu à un poste qui ne me semblait pas urgent à combler – on peut aussi analyser ce recrutement par l’autre bout en se disant qu’il s’agit d’un jeune joueur polyvalent venant d’un très gros club. Aller le chercher lui, Zaydou Youssouf ou Denis Bouanga, ce sont des bons signaux envoyés par l’ASSE. Ce n’est pas très cher et c’est plutôt jeune (24 ans au maximum pour le Gabonais, NDLR). Je trouve qu’il s’agit de paris malins. Ce sont des joueurs qui ont un potentiel de revente même si, avant de penser à l’argent qu’on va pouvoir générer sur ce genre de renforts, il faut déjà que le joueur soit brillant à l’ASSE.

« J’aime l’idée que l’ASSE conserve son noyau dur tout en bâtissant une relève »

Personnellement, je préfère voir ces trois recrues comme une volonté du club de construire sur l’avenir. On avait beaucoup critiqué – moi le premier – les reconductions de certains contrats comme celui de Mathieu Debuchy. Cette fois-ci, Saint-Etienne n’a pas misé sur des joueurs en fin de carrière. J’aime l’idée que l’ASSE conserve son noyau dur tout en bâtissant une relève pour les années à venir. Maintenant, j’attend avec impatience la levée d’option d’achat de Timothée Kolodziejczak qui, pour moi, est une priorité.

Jusqu’à présent, les Verts mènent un recrutement rapide et sérieux. Presque 50% des objectifs sont atteints. Cela laisse une grosse partie de la préparation aux joueurs pour s’adapter. L’avantage de ces trois premiers renforts est qu’ils connaissent la Ligue 1. Cela va permettre de gagner un peu de temps. C’est aussi du travail en moins pour Ghislain Printant, lequel va pouvoir se concentrer sur la mayonnaise à faire prendre avec les qualités des uns et des autres.

« J’espère quand même qu’on laissera une petite place aux vainqueurs de la Gambardella »

Dans ce recrutement de l’été 2019, l’ASSE semble vouloir doubler tous les postes de l’effectif. J’espère quand même qu’on laissera une petite place aux vainqueurs de la Gambardella passés professionnel cet été ou pour les autres joueurs du cru. Quand on voit le recrutement, on peut se dire que l’arrivée de Denis Bouanga n’est pas forcément bon signe pour Arnaud Nordin ou Charles Abi, qu’au milieu l’arrivée de Zaydou Youssouf, qui n’a que 19 ans, peut pousser des Bilel Benkhedim ou autre à s’interroger… Après je pense que le staff technique est assez juste pour avoir le discernement nécessaire et faire les bons choix en fonction d’une concurrence saine.

Je peux aussi comprendre la posture du club. Saint-Etienne a besoin de se protéger et c’est normal. Ce n’est pas faire marche arrière que de vouloir doubler tous les postes. La réussite du centre de formation est un facteur important à l’ASSE mais, sur cette saison, il va falloir être performant tous les jeudis et les dimanches. L’Europe est importante pour Saint-Etienne et son public. Faire une grosse saison en Ligue 1 aussi. Hors de question de faire comme l’OM en sortant de la phase de poule de la Ligue Europa avec zéro point au compteur. Il va falloir jouer à fond sur deux tableaux et cela impose d’avoir un gros banc de touche… »

Recueilli par Alexandre CORBOZ