par Alexandre Corboz

Le blog de Denis Balbir : « ASSE : le Mercato me laisse sur ma faim »

Notre consultant Denis Balbir est revenu sur le Mercato de l’AS Saint-Etienne.

Comme beaucoup de supporters, le commentateur de W9 s’interroge.

« Le Mercato, il me laisse pas mal d’interrogations et je reste sur ma faim. Je ne comprends pas comment certains clubs moins huppés parviennent à dénicher des joueurs confirmés et pourquoi ce n’est pas le cas de Saint-Etienne. A mes yeux, les Verts ont réalisé un très bon coup avec le montpelliérain Bryan Dabo mais c’est le seul. Le reste me laisse dubitatif. Surtout quand on sait que les manques ont été définis bien avant la fin de la saison dernière et qu’on piétine sur des secteurs où nous avions ciblés des joueurs. Sans tomber dans la critique systématique, je ne comprends pas qu’on ne puisse pas trouver rapidement  les joueurs que l’on souhaite. Dans ma précédente chronique, j’avais milité en faveur de Naïm Sliti. Pour moi, c’est typiquement le joueur qu’il fallait dans l’entrejeu et c’est d’autant plus vrai depuis le départ d’un leader technique comme Renaud Cohade. Si, à mes yeux, on est suffisamment armé devant, ce n’est vraiment pas le cas dans la partie créative du milieu de terrain. Bien sûr, il y a le volet financier mais on doit être en mesure d’aller chercher les bons joueurs des championnats hollandais, belges ou en Ligue 2 française. Pour moi, un club comme Saint-Etienne doit être capable d’attirer de nouveaux Tannane. Même si, sur ce dernier, j’attends qu’il prouve sur la durée et sur le terrain plus que dans les journaux.

« J’ai l’impression que Saint-Etienne devient un club « de relance » pour les joueurs »

Pour en revenir sur le choix de prendre M’Bengue, ça me laisse perplexe. Je n’ai rien contre lui. Je connais un peu le joueur et l’homme. A Toulouse, il était même plutôt pas mal. Mais sa venue m’embête un peu dans le sens où j’ai l’impression que Saint-Etienne devient un club « de relance » pour les joueurs. On nous dit qu’on a un bon centre de formation alors pourquoi on ne va pas chercher dans les jeunes ? Là, on fait revenir des Tabanou, des Assou-Ekotto, des M’Bengue alors qu’à Rennes, tous les supporters ont la banane de le voir partir. Certes, le fait qu’il soit mal vu en Bretagne ne remet pas en cause sa valeur réelle mais je pense qu’il y avait matière de trouver plus jeune et meilleur. Personnellement, j’aimais beaucoup Simon Falette de Brest. Je ne comprends pas que les Verts ne se soient pas positionnés sur son cas et le laisse filer au FC Metz. Au club, on dit qu’on veut faire une équipe jeune avec du talent mais on ne va pas les chercher. On recrute des joueurs qui se sont perdus pour les relancer.

A droite, la priorité des Verts est de recruter Jérémy Pied. Sur ce point, je les comprends. Je pense que ça vaut le coup de l’attendre. C’est un élément polyvalent, avec une mentalité club. Personnellement, je le connais bien. C’est un joueur qui a été très bon à Metz, à Guingamp et à Nice. Sur la régularité, il est là. Sainté a besoin de joueurs chevronnés en Ligue 1, qui ont goûté à l’Europe.  Jérémy Pied en est un. Après, il ne faudra pas attendre la veille du championnat pour finaliser mais, connaissant un peu le dossier, ça va se décanter sous peu. »

Propos recueillis par Alexandre CORBOZ

But Sainte 910

Pour résumer

Notre consultant Denis Balbir est revenu sur le Mercato de l’AS Saint-Etienne. Comme beaucoup de supporters, le commentateur de W9 n’interroge.