par julien.perez

Le blog de Denis Balbir : « L’ASSE, plus faible des équipes en lice pour l’Europe »

Notre consultant Denis Balbir s’est livré concernant la dernière ligne droite de la saison du côté de l’ASSE.

Notre consultant Denis Balbir s’est livré concernant la dernière ligne droite de la saison du côté de l’ASSE

En ce moment, l’ASSE gagne mais c’est poussif. Si l’essentiel est de prendre des points dans l’optique de la course à l’Europe, de marquer des buts, de ne pas en encaisser et d’effacer tout doucement le traumatisme de Bâle, il y a quand même pas mal de choses à revoir, que ce soit sur la manière d’enflammer le match, sur la justesse technique… L’équipe affiche toujours les mêmes carences même si, quand il y a la victoire au bout, c’est toujours plus facile de pardonner.

« La 6e place est encore loin d’être assurée »

Que peut viser l’A.S.Saint-Étienne ? Je pense que la 2e place est promise à Lyon aujourd’hui. Je le dis depuis un moment même si le cas Valbuena peut perturber le vestiaire lyonnais. Derrière, l’ASSE peut se battre avec une équipe de Monaco en pleine dégringolade et qui peine à séduire, un Nice solide et inspiré par un grand Ben Arfa ou encore un Rennes capable du meilleur comme du pire mais surtout du meilleur… A mon sens, et même si ça peut froisser certaines personnes, je pense que Saint-Etienne est quand même la plus faible des équipes en lice. Aujourd’hui, je ne vois pas comment cette équipe peut aller s’imposer à Nice (ndlr : 37e journée) ou battre Lille (38e j.). On gagnerait beaucoup en sérénité si le PSG venait à gagner les deux Coupes pour libérer cette 6e place européenne.

« Oussama Tannane est une future star »

Mais, dans tous les cas, gare au retour du LOSC. Même s’ils pourraient être perturbés par leur finale de Coupe de la Ligue le 23 avril, on connaît tous ici les vertus de Frédéric Antonetti et de son staff. Actuellement, il peut compter sur une ossature solide, un très grand gardien, Vincent Enyeama, et des attaquants un peu plus efficaces que “Sainté”. La 6e place est encore loin d’être assurée. En étant lucide sur les performances de l’ASSE, on peut quand même se dire que cette équipe est limitée. La chance de Saint-Étienne, c’est de pouvoir compter sur Oussama Tannane devant et Stéphane Ruffier derrière. Face à Troyes, si le Bayonnais n’est pas là, on peut perdre. Tannane, c’est l’excellente trouvaille de la cellule de recrutement. Pour avoir des échos du sélectionneur du Maroc, c’est le joueur qu’il fallait prendre. S’il y en a un qui peut amener “Sainté” vers des horizons beaucoup plus éclaircis, c’est bien lui. C’est un joueur qui donne une autre dimension à une équipe. A mes yeux, il s’agit d’une future star. Nolan Roux n’en est pas une mais vous savez que c’est un joueur que j’apprécie. Souvent, dans ces colonnes, je l’ai défendu. Il est discuté quand il marque, quand il fait des passes décisives… Je ne comprends toujours pas pourquoi.

« Avec ou sans Galtier, le plus dur ce sera de trouver un souffle nouveau »

Un mot, pour finir, sur l’avenir de Christophe Galtier dont on parle beaucoup actuellement. Comme tous les ans, on l’envoie à l’OM. Mais pour partir, il faut des offres. Et je ne sais pas si Christophe Galtier en a. Partir pour partir, je ne suis pas convaincu. On a vu ce qu’a donné l’expérience de Rémi Garde à Aston Villa ou, chez les joueurs, le départ du capitaine de Bordeaux Henri Saivet, aujourd’hui remplaçant en Angleterre… S’il part, c’est son choix et il faudra le respecter. Mais ce ne serait pas une catastrophe non plus. Dans le football moderne, on ne peut pas garder un coach dix ou vingt ans. Le tout, c’est de ne pas se tromper dans l’identité de son successeur s’il venait à y en avoir un. Quoi qu’il en soit, avec ou sans Christophe Galtier, le plus dur pour l’ASSE sera de trouver un souffle nouveau avec des finances largement entamées par le mercato hivernal. Pour moi, il y a un gros chantier sur l’assise défensive.

Propos recueillis par Alexandre CORBOZ

asse_combat

Pour résumer

Notre consultant Denis Balbir s’est livré concernant la dernière ligne droite de la saison du côté de l’ASSE.

julien.perez
Rédacteur
julien.perez