LOSC – L’oeil de Denis Balbir : « La politique Mercato lilloise est très inquiétante »

false

Chaque semaine, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Ce lundi, notre consultant s’agace du Mercato qu’est en train de réaliser le LOSC.

« Ce qui se passe à Lille, c’est quand même très inquiétant. C’est une équipe qui est arrivé à la seconde place avec un équilibre qu’on a souvent loué et qui est en train de se faire plumer avant son retour en Ligue des Champions. Gérard Lopez avait initialement annoncé deux ou trois départs maximum dont celui de Nicolas Pépé.

En plus de perdre leur meilleur buteur, les Dogues se font dépouiller dans toutes les lignes : au milieu avec Thiago Mendes, derrière avec Youssouf Koné et encore pire en pointe avec ce joueur fascinant qu’est Rafael Leao… Peut-être qu’il y en aura d’autres au milieu vu qu’on parle de grosses offres pour Boubakary Soumaré.

« La vente de Leao, la goutte d’eau qui fait déborder le vase »

A quoi ça sert de se battre toute une année et finir torse nu sur les épaules des supporters à fêter l’Europe pour finalement laisser partir 3, 4 ou 5 joueurs essentiels ? Derrière, il va falloir reconstruire. Non seulement il faut flairer les bonnes affaires mais également espérer que l’adaptation se passe bien… Comme j’ai coutume de dire : le meilleur recrutement d’un club est de miser sur la stabilité. Je peux comprendre qu’on lâche Nicolas Pépé pour 80 M€. Mais tous les autres ?

Quand Thiago Mendes est parti, ça m’agaçait un peu mais je n’ai rien dit, conscient que le LOSC avait promis un bon de sortie à son milieu de terrain. Mais la vente de Leao au Milan AC, c’est pour moi la goutte d’eau qui fait déborder le vase ! Oui, Lille a beaucoup de jeunes talents dans son effectif mais cette politique de la reconstruction permanente et de plate-forme d’achats/ventes à la Monégasque, cela ne marche qu’un temps. Là, j’ai peur du zéro pointé du LOSC en Ligue des Champions. Je ne l’espère pas mais les signaux envoyés ne me plaisent pas.

« L’impression que le LOSC joue un sacré coup de poker »

A Monaco, le départ de Bernardo Silva avait amorcé la fuite des talents et le club n’était pas parvenu à remplacer convenablement. A Lille, il se passe aujourd’hui la même chose. Luis Campos peut-il faire des miracles ? Il ne lui reste qu’un mois de Mercato pour agir, le championnat reprend dans dix jours… Bien sûr, qu’il peut trouver quelques perles rares mais j’ai le sentiment que le LOSC joue un sacré coup de poker. Qui peut avoir la certitude aujourd’hui que les remplaçants des Pépé, Mendes ou Leao vont bien figurer en Ligue des Champions ? Si ce sont des jeunes ou des étrangers, vont-ils bien s’adapter au club et à la Ligue 1 ? Cela fait beaucoup de questions et peu de réponses à l’instant t… »

Recueilli par Alexandre CORBOZ