OM – L’oeil de Denis Balbir : « Ce Marseille est déjà très inquiétant »

false
OM : Hiroki Sakai fait une confidence savoureuse sur Vincent Labrune

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Notre consultant s’est forcément arrêté sur la première ratée de l’OM face à Reims.

« Pour sa première au Vélodrome, l’OM s’est incliné 2-0 face au Stade de Reims. C’est quand même très inquiétant. Je pense que Marseille a déçu beaucoup de ses supporters. Malgré les vacances, il y avait beaucoup d’attente et 55 000 personnes au stade pour voir à l’oeuvre ce nouvel OM sauce André Villas-Boas. Même sans recrue sur le terrain, on s’attendait à un nouveau visage des Phocéens. Non seulement l’OM n’a pas changé au niveau des hommes, mais il n’a surtout rien changé au niveau de la manière en restant fébrile défensivement et inexistante offensivement…

« Toujours aussi sceptique quant au potentiel de Caleta-Car »

Face à une équipe de Reims intéressante et disciplinée, je trouve même que Marseille a eu de la réussite en finissant à onze contre onze. Pour moi, l’arbitre a fait un gros cadeau à Duje Caleta-Car en ne l’excluant pas malgré sa succession de fautes dont un tirage de maillot flagrant. L’unique bonne nouvelle de cette première, c’est que Marseille a retrouvé un grand Steve Mandanda. Le gardien était à un nouveau international pour combler les manques de sa charnière centrale.

Même si Hiroki Sakai s’est oublié sur le second but, le Japonais est pour moi l’un des joueurs les moins critiquable de cette équipe depuis des mois. En revanche, je suis toujours aussi sceptique quant au potentiel de Caleta-Car. Il s’est quand même fait bluffer pendant tout le match par les attaquants rémois…

« Benedetto doit chasser le fantôme de Mitroglou »

A Marseille, il y a des chantiers énormes à mener. Autant défensivement qu’offensivement où Florian Thauvin manque à cette équipe. J’espère pour les Phocéens qu’il restera. Face à Reims, on a vu Dario Benedetto rentrer pour quelques minutes.Tout de suite, lorsqu’on parle du recrutement d’un attaquant argentin, les gens salivent beaucoup mais j’ai peur qu’il lui faille un peu de temps à s’adapter à Marseille, pour marquer des buts et pour chasser de l’esprit des supporters le fantôme de Mitroglou. Même s’il a sans doute du talent et qu’il a été habitué à la pression à Boca, Benedetto n’est jamais sorti d’Amérique du Sud. L’Europe, ce n’est pas le même football. Ce qui m’inquiète, c’est que l’OM est déjà en situation d’urgence et qu’on ne lui laisserait pas forcément de temps. Il ne faudrait pas que les fans marseillais tombent dans la sinistrose en se disant que ce Benedetto n’est finalement qu’un Mitroglou en puissance… Il y a tout un tas de paramètres qui font que rien n’est gagné pour lui. Il faut vraiment que Benedetto marque vite son premier but. »

Recueilli par Alexandre CORBOZ