PSG – L’oeil de Denis Balbir : « A Paris, c’est toujours le même problème »

LOSC - Mercato : le PSG prêt à faire le ménage pour attirer Nicolas Pépé ? 

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Focus sur le PSG à la veille de son 8e de finale de Ligue de Champions à Manchester United.

« A la veille du choc face à Manchester United, la sérénité a progressivement disparu au Paris Saint-Germain. Il y a plusieurs raisons à cela. D’abord, il y a cette guerre interne que se livrent Antero Henrique et Thomas Tuchel, en désaccord sur plusieurs dossiers dont la réintégration d’Adrien Rabiot, et qui met le feu aux poudres.

Ensuite, il y a cette défaite à Lyon (1-2), dans un match test avant d’affronter Manchester. Enfin, il y a tous ces blessés. Contre Bordeaux (victoire 1-0), il y en a eu deux de plus avec Edinson Cavani et Thomas Meunier.

«  Il y a toujours une blessure ou une suspension importante… »

Face aux Girondins, Cavani ne s’est pas blessé sur un coup porté par l’adversaire mais tout seul en forçant trop sa frappe sur le penalty victorieux. Ce genre de pépins m’interpelle car, d’année en année, c’est toujours le même problème : le PSG se retrouve amputé de ses meilleurs joueurs sur la période fin janvier – début février lorsqu’arrivent les huitièmes et quarts de finale de Ligue des Champions.

Il y a toujours une blessure ou une suspension importante qui amène de la fébrilité. Est-ce simplement la malchance ? Est-ce un souci de préparation physique ? Peut-être faudrait-il s’interroger sur le pourquoi … A l’heure où le Real Madrid monte en puissance, que le Barça reste le même et que Manchester City déroule en Premier League, Paris décline. Quand on veut aller loin en Ligue des Champions, il faut être prêt au printemps…

« Limiter les dégâts avant le match retour… »

Ce mardi, le Paris Saint-Germain devra composer à Manchester sans Neymar, Edinson Cavani et Thomas Meunier. A Old Trafford, je pense que Thomas Tuchel va donc renforcer son milieu par la force des évènements et jouer avec Kylian Mbappé seul en pointe. Je ne l’imagine pas reconduire le même système avec Eric Choupo-Moting titulaire. Paris joue à l’extérieur, est en difficulté psychologiquement et physiquement.

Au tirage au sort, j’étais plutôt confiant. Aujourd’hui, il est évident que les choses se sont inversées. Le Manchester de Mourinho était largement outsider. Avec Olé Gunnar Solksjaer et le retour en forme de Paul Pogba, cela redevient du 50-50. En Angleterre, Kylian Mbappé aura de grosses responsabilités. Il va falloir bien jouer les contres et limiter les dégâts avant le match retour du 6 mars au Parc… »

Recueilli par Alexandre CORBOZ

Amoureux du foot, votre APPLICATION BUTFOOTBALLCLUB est disponible.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

 

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.