OL : l’argument financier pour conserver B. Koné

De retour sur le devant de la scène depuis le match de Toulouse, Bakary Koné est parvenu à remonter dans la hiérarchie des défenseurs centraux de l’OL et redevenir titulaire aux yeux de Rémy Garde. Dans un entretien au Progrès, l’ancien Guingampais a réaffirmé sa volonté de rester dans la Capitale des Gaules : « J’ai un gros contrat jusqu’en 2016, le club m’a fait confiance, et je suis prêt à lui rendre cette confiance. »

Désireux de profiter de sa bonne CAN pour s’en débarrasser jusqu’en février, l’OL aurait récemment revu sa position sur le sujet. Après tout, étant donné le salaire de Lovren (250 000€ brut par mois) et celui de Bisevac (200 000€) par rapport au sien (inférieur à 150 000€ brut par mois), la direction rhodanienne aurait tort de s’entêter à vouloir bazarder le « Général Bako » à tout prix…