ASSE : les Verts ont rendu fou Kylian Mbappé (PSG)
par butfootballclub

ASSE : les Verts ont rendu fou Kylian Mbappé (PSG)

Blessé à la cheville après un tacle virulent de Loïc Perrin en finale de la Coupe de France le 24 juillet (1-0), l’attaquant du PSG Kylian Mbappé (21 ans) a pleuré toute une nuit.

Kylian Mbappé n’a pas marqué hier soir en demi-finale de la Ligue des champions. Contre le RB Leipzig, l’attaquant du PSG a toutefois ouvert quelques espaces dignes de ce nom à ses coéquipiers, qui ont su en profiter pour martyriser une défense allemande bien faible (3-0).

Le champion du monde se réserve peut-être pour la finale de la C1, qui aura lieu dimanche contre le vainqueur du choc entre l’OL et le Bayern Munich (21h). En attendant, Mbappé a savouré la qualification de son équipe et est revenu sur sa blessure contractée en finale de la Coupe de France contre l’ASSE le 24 juillet. Celle-ci l’a visiblement rendu fou... mais plus fort !

« Je me suis lancé dans un délire tout seul, peut-être que j'étais fou »

« La vérité, le soir de la victoire contre Saint-Etienne, je n'y croyais pas. Je pensais que c'était mort. J'ai pleuré toute la nuit, a-t-il glissé à L’Équipe. Mais je me suis réveillé le lendemain matin en me disant d'essayer de faire le maximum, des journées pleines de soin, de rentrer à la maison et faire encore des soins. Quand c'est ligamentaire, on peut toujours gagner du temps. Je me suis lancé dans un délire tout seul, peut-être que j'étais fou, mais plus ça avançait plus il y avait des motifs d'espoirs. J'avais des meilleures sensations, et surtout je voulais être de l'aventure.

Je n'ai jamais voulu montrer que j'étais mal même si c'était un moment difficile. Plus les jours vont passer, mieux je vais me sentir. Mais je suis obligé de jouer avec un strap très épais, ce n'est pas le top. Je n'ai plus de douleurs, mais il faut certaines précautions. Peu importe qu'il y ait des douleurs ou pas, je vais laisser mon corps sur le terrain et tout faire pour gagner dimanche. »