ASSE, PSG, OL : les instances planchent un plan avec 25 000 supporters pour les finales

false

Alors que le Conseil d’Etat s’est prononcé sur le nombre de supporters en tribune, la FFF et la LFP gardent un plan B sous le coude en cas d’assouplissement des mesures le 11 juillet.

Si l’on se réfère strictement aux recommandations du Conseil d’Etat, les finales de Coupe de France (PSG – ASSE le 24 juillet) et de Coupe de la Ligue (PSG – OL le 31 juillet) ne se joueront bien qu’avec 5000 spectateurs sur les 80 000 que peut accueillir le Stade de France. Une hérésie pour les groupes de supporters … Mais également pour les instances.

Comme le rapporte « L’Equipe », la Fédération et la Ligue attendent la date butoir du 11 juillet, qui pourrait assouplir les règles sanitaires autour du Covid-19, avant de prendre une décision définitive sur le nombre de places dévolues aux fans et aux clubs.

En attendant un scénario bis serait à l’étude avec une jauge revue à la hausse jusqu’à 30% de la capacité de l’enceinte de Saint-Denis, soit aux alentours de 25 000 personnes. Sur ce total, 70% des places seraient alors réservées aux clubs finalistes. Quoi qu’il en soit, les cérémonies de trophées ne se feront pas via une montée des marches en tribune mais directement sur le pré avec la Coupe posée sur une stèle, coronavirus oblige.

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008