Equipe de France : Bayern, Chelsea, PSG… Le coup de gueule de Didier Deschamps

false

S’il connait le métier d’entraîneur de club, Didier Deschamps n’a pas aimé les pressions que certains lui ont fait subir pour certains Bleus.

Durant la dernière trêve internationale, Didier Deschamps a fait l’objet de nombreuses pressions de la part des clubs pour que certains Champions du Monde ne jouent pas en Islande (0-1) et face à la Turquie (1-1) lors des deux matches capitaux pour la qualification à l’Euro 2020.

Le Bayern et Chelsea, chefs de fronde ?

Si le PSG a envoyé un courier pour demander au staff des Bleus de laisser Kylian Mbappé au repos, d’autres clubs comme Chelsea ou encore le Bayern Munich sont rentrés plus frontalement en lutte avec la Fédération sur les cas de N’golo Kanté et Lucas Hernandez. Encore aujourd’hui, Franck Lampard, le coach des Blues, s’est plaint de la gestion du sélectionneur : « Je sais que par le passé, Didier Deschamps a parlé du cas Giroud avec humour. Mais celui de Kanté ne me fait pas rire, puisque nous avons communiqué avant la trêve internationale car il était blessé et qu’il n’était donc pas souhaitable que N’Golo parte en sélection ».

« Le joueur est en porte-à-faux »

Face à ces coups de pression, Didier Deschamps avait répondu un peu plus tôt sur « RTL »… Assurant que le PSG était loin d’être le club à avoir eu la pire attitude : « Je comprends les clubs. Ils sont dans leurs droits. Je ne suis pas là pour faire n’importe quoi. Je pense qu’il y a eu un peu d’exagération. Je ne vais pas dire quel club, mais au bout d’un moment c’est notre responsabilité aussi et on ne fait pas n’importe quoi. Forcément, vous pensez à Paris, mais ce n’est pas spécialement là. Il y a une pression qui est mise cela va même au-delà de la pression. C’est malsain ! Le joueur est en porte-à-faux. Je ne prends pas des risques ! »

Arnaud Carond