France – Portugal (0-1) : Cristiano Ronaldo a écoeuré Griezmann

Le bras de fer annoncé pour la nomination du prochain Ballon d’or entre Antoine Griezmann et Cristiano Ronaldo n’a plus lieu d’être. Foi de Griezmann en personne.

Le match n’aura pas fait long feu. Annoncé, à raison, comme plus grand adversaire de Cristiano Ronaldo à la course au Ballon d’or avant la finale de l’Euro 2016, Antoine Griezmann a rendu les armes de façon officielle après la défaite de la France contre le Portugal (0-1). Malgré son statut de meilleur buteur de la compétition, avec six réalisations, l’attaquant tricolore de l’Atlético Madrid n’a pas caché sa double frustration du moment : perdre la finale et sans doute le Ballon d’or en janvier prochain.

« Le Ballon d’or ? Je pense que c’est fait »

« C’est frustrant car on a tout donné. On est tous très énervés. Mais c’est le football. Parfois il te donne beaucoup et parfois il te retire des choses. Il faudra revenir plus fort pour les qualifications à la Coupe du monde. Notre groupe a de l’avenir. Mais on aurait dû gagner cet Euro. Il faut revenir plus fort et prouver notre valeur, a-t-il constaté avant de revenir sur sa deuxième finale perdue après celle de la Ligue des champions. C’est vrai que c’est chia…, mais il y a des choses plus graves dans la vie. C’est peut-être un mal pour un bien. Je reviendrai plus fort en sélection comme en club. Des finales, j’en jouerai d’autres. Je les gagnerai cette fois. Si je pense au Ballon d’or ? Non. Cela viendra si cela doit venir. Si c’est encore jouable ? Cristiano Ronaldo a gagné les plus grandes compétitions. Je pense que ça y est, c’est fait. »

Pepe est dans le coup

Avec 3 buts dans cet Euro, Cristiano Ronaldo peut se targuer d’avoir donc remporter la compétition, un peu plus d’un mois après son sacre en Ligue des champions avec le Real Madrid. Aujourd’hui, personne ne peut en dire autant, sauf Pepe, sans doute le joueur le plus régulier de cet Euro 2016.

Julien Perez