Athletic Bilbao - FC Barcelone (2-3) : l'actuel défaut de Messi pointé du doigt
Lionel MessiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
MOINS EN RÉUSSITE

Athletic Bilbao - FC Barcelone (2-3) : l'actuel défaut de Messi pointé du doigt

Si le FC Barcelone peine autant en Liga, c'est parce que son secteur offensif fait preuve d'un manque d'efficacité criant. Et Lionel Messi en est le principal responsable, même s'il a inscrit un doublé à Bilbao hier.

Hier soir, le FC Barcelone se déplaçait à San Mamès avec l'idée de poursuivre sa remontée au classement. L'Athletic Bilbao allait très mal, lui qui a changé d'entraîneur, mais défier les Lions dans leur antre n'a jamais rien de simple. Mais grâce, notamment, à un doublé de Lionel Messi, le FCB a fini par s'imposer. Cela n'avait rien d'évident si l'on se fiait aux derniers résultats des Blaugranas, tenus en échec par Eibar (1-1) à domicile il y a huit jours et petits vainqueurs de Huesca (1-0) dimanche. Mais dans le contenu, ce n'était déjà pas si mal. Des occasions, il y en avait. C'est le réalisme qui posait problème.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Messi devrait afficher 12 buts au compteur

Une étude réalisée en Espagne concernant le nombre de buts inscrits par chaque équipe de Liga par rapport au nombre de tirs cadrés montre que le FC Barcelone est, de très loin, l'élève le moins appliqué dans le dernier geste. Ou qui tombe toujours sur des gardiens très inspirés. Lionel Messi est le symbole le plus marquant de ce manque d'efficacité. Il avait certes inscrit 7 buts en championnat cette saison avant le déplacement à Bilbao mais vu la qualité des occasions qu'il s'est procurées, il aurait dû en être à 12 !

L'étude insiste sur le fait que l'Argentin ne rencontre plus la réussite sur les coups francs. Il en était à vingt tentatives sans un seul but avant Bilbao. Il y a deux ans, il était inarrêtable dans cet exercice. Aujourd'hui, il n'y arrive plus. Rien qu'à Huesca, il a vu le gardien adverse réaliser une parade miraculeuse alors qu'une autre tentative a flirté avec la barre. Manque de réussite, manque de confiance ou adversaires en état de grâce, qu'importe la raison finalement, la conclusion est que le FC Barcelone est loin du compte.