La joie de Dovbyk après le premier but de Gérone
La joie de Dovbyk après le premier but de GéroneCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
COUP DUR

FC Barcelone : les 3 péchés capitaux des Blaugranas, battus par Gérone

Le FC Barcelone devait s'imposer ce soir pour recoller à Gérone. Il s'est incliné (2-4) à domicile et compte désormais sept points de retard sur le nouveau leader de la Liga.

Zapping But! Football Club Real Madrid, FC Barcelone : top 10 des joueurs les plus capés en Ligue des Champions

Le Barça a pris un gros coup sur la tête ce soir en s'inclinant à domicile face à Gérone (2-4). Parce qu'il laisse filer son voisin en tête de la Liga avec sept points d'avance. Et parce que son rival s'est montré supérieur dans le jeu, ce qui est peut-être le plus vexant. Les lacunes blaugranas ont été très nombreuses. Trois ont coûté très cher et la faute en incombe à Xavi.

Koundé à droite, ça ne va pas

Le Français n'aime pas jouer dans le couloir. Il ne cesse de le dire. Depuis la saison passée, quand Xavi a besoin de décaler l'un de ses centraux à droite, c'est Araujo qui s'y colle. Mais ce soir, l'Uruguayen est resté dans l'axe et Koundé a pris un bouillon mémorable. Il serait temps que l'entraîneur barcelonais arrête avec le bricolage en défense. La charnière Koundé-Araujo est la plus solide. Cancelo est plus à l'aise à droite, sur son pied fort. A gauche, il doit relancer Baldé ou mettre Christensen. Le rafistolage a montré ses limites ce soir dans un match très important... Car si Gérone avait gagné 5-2 ou 6-2, il n'y aurait rien eu à dire !

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Raphinha, ce n'est plus possible

Un milieu sans sentinelle, ce n'est pas possible dans les gros matches

Cela fait plusieurs matches que Xavi aligne le trio Pedri-De Jong-Gündogan. Techniquement, c'est le top. Mais quand il s'agit d'aller au combat ou quand l'adversaire est en surnombre, ça ne va plus. Du tout. Ce soir, il a manqué la science du jeu de Busquets ou son art de faire des fautes dans le rond central pour casser les actions adverses. La hargne de Gavi a également fait défaut.

Raphinha, merci et au revoir

Ce soir, le Brésilien a tout raté. Il l'a jouée perso quand il aurait fallu passer le ballon, il l'a donné quand il aurait dû y aller seul. Une catastrophe. Depuis son arrivée il y a un an et demi, son rendement est très loin du niveau escompté à Barcelone. Les Blaugranas aimeraient s'en débarrasser mais lui vit son rêve donc il n'acceptera jamais. A moins que Xavi ne le laisse sur le banc. Parce qu'avec ce qu'il montre, il ne mérite clairement pas de débuter les rencontres...

Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le FC Barcelone s'est incliné ce soir sur sa pelouse face à Gérone (2-4). Le voisin catalan est désormais leader de la Liga et compte sept points d'avance sur les Blaugranas. Et le pire, c'est que ce succès de Gérone est amplement mérité !

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.