Juventus - FC Barcelone (0-2) : une victoire qui ravive la plaie du Clasico
Action de Juventus Turin-FC BarceloneCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
LA VAR AU CŒUR DES DISCUSSIONS

Juventus - FC Barcelone (0-2) : une victoire qui ravive la plaie du Clasico

Le FC Barcelone s'est imposé ce soir à Turin grâce notamment à une VAR impeccable, qui a refusé trois buts à Alvaro Morata. Tout le contraire de ce qui s'est produit contre le Real Madrid (1-3) samedi.

Ce soir, Alvaro Morata a inscrit un triplé contre le FC Barcelone aux 15e, 30e, 55e minutes, ce qui aurait dû cet ancien joueur du Real et de l'Atlético Madrid. Seulement, ses trois réalisations ont été annulées par la VAR pour des positions de hors-jeu limites mais réelles. Et ce sont bien les Blaugranas qui se sont imposés (2-0) grâce à des buts d'Ousmane Dembélé et Lionel Messi. Les Catalans s'évitent ainsi une crise, trois jours après la défaite dans le Clasico (1-3) au Camp Nou.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

La paranoïa va encore grimper

Mais si la crise est évitée, la polémique, elle, va continuer d'enfler. Car dès la fin du choc contre le Real Madrid samedi, l'entraîneur du FCB, Ronald Koeman, a explosé en conférence de presse, regrettant que la VAR aille toujours contre son équipe. Pour ces propos, il risque entre 4 et 12 matches de suspension mais il s'en fiche, les faits sont là. Car le fameux pénalty qui a mis le feu aux poudres après un léger tirage de maillot de Clément Lenglet sur Sergio Ramos avait été précédé de plusieurs fautes flagrantes du Merengue.

Depuis des années, les supporters barcelonais sont convaincus que Florentino Pérez tire les ficelles du corps arbitral afin que le Real Madrid ait le maximum de faveur. Selon eux, les dés sont pipés en Espagne. Alors, quand un scénario comme celui de ce soir permet au Barça de repartir d'Italie avec trois points en poche malgré trois buts encaissés, forcément, la paranoïa monte en flèche !