FC Barcelone : plutôt Sedan que le Barça, un flop du Mercato se lâche !
Jean-Clair TodiboCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
VERITES

FC Barcelone : plutôt Sedan que le Barça, un flop du Mercato se lâche !

A l'occasion d'un entretien à L'Equipe, Jean-Clair Todibo s'est lâché comme rarement sur son échec au FC Barcelone.

Zapping But! Football Club Real Madrid, FC Barcelone : top 10 des joueurs les plus capés en Ligue des Champions

Actuellement heureux à l'OGC Nice où il est prêté par le FC Barcelone, Jean-Clair Todibo (21 ans) a vidé son sac dans les colonnes de L'Equipe. L'ancien joueur du Toulouse FC, qui est baladé de prêt en prêt depuis son recrutement par le Barça en 2019, regrette amèrement son choix d'avoir signé en Catalogne.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

« Je préfère porter le maillot de Sedan... »

« C'est naze d'aller à Barcelone et de ne pas jouer. Je préfère porter le maillot de Sedan et jouer plutôt qu'aller à Barcelone et ne pas jouer. Déjà tu essuies moins de critiques à Sedan... La présentation à Barcelone, c'est la folie, mais je n'ai joué que cinq matchs, c'est bidon en vrai. J'ai gagné une Liga (en 2019), mais je n'ai pas aidé l'équipe, j'ai joué quand on avait gagné le titre! Tranquille, il y a mieux à faire je pense... », a lâché le jeune défenseur qui a déjà disputé onze matchs avec le Gym depuis son arrivée (son record en professionnel).

Une franche autocritique

Pour autant, Jean-Clair Todibo ne rejete pas la faute sur le FC Barcelone, comprenant la décision du club catalan de l'avoir laissé sur le carreau et faisant également son Mea culpa pour certaines attitudes individuelles peu à propos, notamment lors de son séjour en Allemagne : « A Schalke, c'est moi qui ai fait les erreurs. Un manque d'humilité, de sérieux, de professionnalisme a fait que mon prêt a été un échec personnel. C'est une grosse erreur de jeunesse (…) Ce prêt m'a fermé énormément de portes, j'ai commencé à réfléchir différemment (…) On me paie pour jouer au foot et je me prenais pour je ne sais pas qui... »