Lionel Messi
Lionel MessiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SANS FILTRE

FC Barcelone, PSG - Mercato : Messi, Haaland… un proche de Laporta envoie du lourd !

José Elias, propriétaire du groupe Audax qui a permis à Joan Laporta de présenter les garanties financières nécessaires lors de son élection à la tête du FC Barcelone, a lâché quelques bombes sur des dossiers aussi sensibles que ceux de Lionel Messi et Erling Haaland.

Zapping But! Football Club FC Barcelone : les plus grosses désillusions de la décennie en Ligue des Champions

On se souvient qu'au printemps, au moment des élections pour la présidence du FC Barcelone, Joan Laporta avait failli ne pas être réélu car il avait du mal à présenter les garanties financières nécessaires, celles-ci s'élevant à près de 100 M€. Son ami José Elias, patron de la société Audax, lui était alors venu en aide. Supporter du Barça depuis toujours, Elias était l'invité de l'émission "Què t'hi jugues" sur la Cadena SER ce mardi. Il a lâché deux petites bombes sur des thèmes qui tiennent à cœur aux socios du FCB.

Le premier thème concerne évidemment Lionel Messi. Selon lui, il aurait fallu… le laisser partir à l'été 2020, quand il l'avait demandé via un burofax. "En tant que Culé, ça me fait mal de le voir jouer pour un autre club mais je crois que Joan Laporta a pris la bonne décision. Je pense qu'il aurait fallu anticiper ce départ d'un an, comme ça on aurait récupéré de l'argent. Là, on se retrouve sans Messi et sans indemnité, c'est bête."

Le deuxième thème est le recrutement d'Erling Haaland, grande priorité de Joan Laporta, l'été prochain. "J'ai des idées différentes pour faire venir Haaland. Il y a plein d'alternatives. En tant que supporter d'une équipe dont les socios sont les patrons, je me dis qu'on pourrait demander une contribution financière à tous." Pas sûr que cette initiative remporte un grand succès, les amoureux des Blaugrana étant quelque peu fâchés par la tournure des événements depuis plus d'un an…

Un proche de Laporta estime qu'il aurait fallu vendre Messi plus tôt

Principal apport financier de Joan Laporta lors de sa campagne pour la présidence du FC Barcelone, José Elias pense que le club aurait dû vendre Lionel Messi il y a un an, quand il a demandé à s'en aller. Et qu'il faudrait demander aux socios de payer le transfert d'Erling Haaland !

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet