Angers SCO - FC Nantes (1-3) : la patte Kombaouré se dessine, Blas fait le show !
Credit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
ANALYSE

Angers SCO - FC Nantes (1-3) : la patte Kombaouré se dessine, Blas fait le show !

Après 16 matches sans victoire, le FC Nantes a retrouvé le chemin du succès sur la pelouse d'Angers SCO. Les enseignements de la partie !

Zapping But! Football Club FC Nantes : le calendrier complet de la saison 2020-2021

Les supporters du FC Nantes attendaient une victoire depuis le 8 novembre. À peine arrivé sur le banc des Canaris, Antoine Kombaouré a mis fin à la disette et à seize rencontres sans victoire ! 

TOPS

Une entame pleine d’envie, la patte Kombouaré ! ​

Quatrième coach de la saison et enfin un changement d’attitude dans l'effectif du FCN ! Dès les premières minutes de la rencontre, les Canaris ont été mordants. Pressing, second ballon, les Jaunes ont été omniprésents. Une envie récompensée par les réalisations de Simon (4e) et Louza (s.p 7e). Au micro de Canal +, à la pause, Louza a rendu un hommage à Antoine Kombouaré : « Il nous donne cette détermination et il nous encourage sur le banc. Le coach nous fait du bien. » 

Une solidité retrouvée, la patte Kombouaré bis ! 

Clairement, le FC Nantes a souffert en seconde période. Mais, là où ils auraient lâché il y a quelques semaines, les Canaris ont fait preuve de solidarité en défense. Quand ils ont été battus, notamment sur le déboulé de Sofiane Boufal, Lafont a été sauvé par sa barre transversale. Il y a des signes qui ne trompent pas… Le déclic pour l'opération maintien est trouvé !

Le show Ludovic Blas ! 

Très peu utilisé sous la petite ère Domenech, Ludovic Blas a réussi un match plein pour sa 150e apparition en Ligue 1. À l’image de ses équipiers, le milieu offensif a montré beaucoup plus d’envie. Offensivement, il a été inspiré en étant passeur décisif sur l’ouverture du score de Simon (4e) et sur le but de Bamba (85e). Il a obtenu le penalty transformé par Louza. Avec sa qualité de dribbles, il a réussi à faire remonter le bloc. Avec de telles performances, Kombouaré devrait lui rééditer sa confiance dans les prochaines semaines. 

FLOP

Abdoulaye Touré, une période en enfer ​

Dans l’entrejeu, le Nantais pur sucre a vécu un premier acte catastrophique. Il a été auteur d’une faute stupide sur Doumbia, dans la surface, qui a offert la réduction du score à Mangani. Peu avant la pause, une passe trop molle était proche d’être interceptée par un Angevin. Heureusement, Lafont, très bon dans cette partie, a été plus prompt. Contrairement à Domenech, Kombouaré a très vite réagi en sentant son milieu en difficulté. Touré a été remplacé avant la pause par Mendy (45e+1).