FC Nantes : Domenech sait comment casser la grogne des supporters
Raymond DomenechCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DECLARATIONS

FC Nantes : Domenech sait comment casser la grogne des supporters

En conférence de presse, Raymond Domenech est revenu sur la fronde des supporters du FC Nantes et sur la bonne manière d'y mettre fin.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire en Ligue 1

Dimanche, les supporters du FC Nantes ont prévu une nouvelle manifestation pour réclamer le départ de Waldemar Kita en marge de la réception du LOSC à la Beaujoire. Face à cette situation qui dure depuis son arrivée, et qui le concerne également, Raymond Domenech ne peut pas faire grand chose.

Domenech veut leur donner « moins d'arguments pour protester » (mais il y a du boulot)

Néanmoins, en conférence de presse, l'ancien sélectionneur des Bleus a trouvé la meilleure manière de répondre à cette grogne populaire : « Notre travail est de démontrer aux supporters que l’équipe a envie de faire quelque chose, qu’elle va se remettre en place. Pour jouer, faire du spectacle et faire plaisir aux gens. Le seul truc qu’on peut faire est que le noyau de supporters ait moins d’arguments pour protester. On veut montrer sur le terrain que le club se porte bien ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

La polémique Pierre Nigay, une fausse punchline

Relancé sur sa dernière punchline au journaliste de Téléfoot Pierre Nigay, Raymond Domenech a profité des micros tendus pour renouveler sa joie d'être à Nantes et minimisant la polémique : « Pierre Nigay (journaliste à Téléfoot) est un ami, on a travaillé ensemble et c’est pour ça que je lui ai répondu mercredi soir sur le ton de l’humour. Pour répondre réellement, je trouve que ce qu’on vit est génial. Le bonheur que l’on peut avoir sur le terrain, avec une équipe et des joueurs qui ont envie, c’est génial. C’est là où on voit les caractères. Quand tout est rose ou facile, c’est un métier tranquille, avec peu de souci. Là il faut aller puiser dans ses réserves, trouver de l’énergie et en donner aux autres. Ça reste un vrai bonheur ».