Pedro Chirivella célébrant son but inscrit face à Lorient.
Pedro Chirivella célébrant son but inscrit face à Lorient.Credit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
ANALYSE

FC Nantes – FC Lorient : les enseignements à tirer avec des Canaris qui s’en sortent

Ce dimanche 23 janvier, le FC Nantes a dominé le FC Lorient (4-2) en marge de la 22e journée de Ligue 1. Voici les enseignements à tirer du match. Les Canaris ont pris le jeu à leur compte dès le début du match malgré les réductions du score des Merlus.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le palmarès complet des Canaris

Face au FC Lorient (4-2), les hommes d’Antoine Kombouaré se rachètent d’une défaite précédemment concédée à l’Allianz Riviera face à l’OGC Nice (2-0). Et il faut dire que les Canaris méritent leur victoire tant ils ont mis la main en premier sur cette opposition dès le début du match. Les Merlus n’ont pour le moins pas démérité en réduisant la marque par deux fois dont juste après le second but nantais. Le FC Nantes s'en sort bien juste avant la réception du Stade Brestois. Duel intéressant à venir puisque l’équipe du Finistère s’est offerte le champion de France en titre samedi 22 janvier. Victoire à domicile 2-0 face au LOSC.

Randal Kolo-Muani fidèle à lui-même

L’avant centre du FC Nantes a une nouvelle fois rendu une copie satisfaisante. Très présent dans les offensives nantaises, le numéro 23 s’est montré disponible sans pour autant oublier de faire les efforts défensifs. Le natif de Bondy s’est bien retrouvé avec Ludovic Blas qui a évolué a ses côtés dans l’attaque nantaise. Confirmation d’une prestation à la hauteur, Randal Kolo-Muani s’est offert le deuxième but des siens quelques minutes après le début de la seconde période. Il a ainsi son 4e but lors de son 5e match disputé en Ligue 1 avec le FC Nantes.

Willem Geubbels a inscrit son premier but

L’ancien attaquant de l’AS Monaco et de l’Olympique lyonnais a inscrit son premier but avec le FC Nantes après 8 matches disputés sous les couleurs des Canaris. Entré en jeu à la 70e minute à la place de Bukari, le coaching d’Antoine Kombouaré s’est montré gagnant. Arrivé dans les rangs du FC Nantes le 31 août 2021, Willem Geubbels n’avait plus trouvé le chemin des filets en Ligue 1 depuis le 13 septembre 2020. C’était sous les couleurs de l’AS Monaco face… au FC Nantes ! (2-1)

Les tops :

Randal Kolo-Muani : une nouvelle fois, l’avant centre nantais a été un grand artisan dans le succès des siens. Antoine Kombouaré peut le remercier pour ce deuxième but inscrit mais aussi pour son implication dans le jeu nantais. Le natif de Bondy est sur un petit nuage, pourvu que ça dur pour le bonheur des supporters des Canaris

Pedro Chirivella : comme face à Nice, le milieu de terrain a livré une bonne prestation. Dans la construction du jeu, le joueur espganol s’est montré fédérateur et déterminant. Le voilà lui aussi sur une bonne lancée à quelques jours de la réception du Stade Brestois.

Les flops :

Fabio Da Silva : imprécisions, déchets techniques ou encore fautes inutiles, nombreux sont les défauts du latéral droit à l’issue de la rencontre. Le défenseur brésilien a même écopé d’un carton jaune après avoir touché volontairement le ballon de la main. Match à oublier.

Alban Lafont : deux buts concédés face au 18e de Ligue 1, cela commence à faire. Le gardien du FC Nantes n’est pas totalement innocent sur les actions concrétisées par les Merlus. Notamment sur le dernier but lorientais de Soumano, l’ancien portier de la Fiorentina se fait avoir comme un enfant…

Pour résumer

Ce dimanche 23 janvier, le FC Nantes affrontait le FC Lorient en marge de la 22e journée de Ligue 1. Voici les enseignements à tirer du match. Les Canaris ont pris le jeu à leur compte dès le début du match malgré les réductions du score des Merlus.

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.