FC Nantes : Gourcuff piétine la rivalité OM - PSG et tacle Payet sur fond d'affaire Alvaro - Neymar
Christian GourcuffCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CASH

FC Nantes : Gourcuff piétine la rivalité OM - PSG et tacle Payet sur fond d'affaire Alvaro - Neymar

C'est peu dire que l'entraîneur du FC Nantes, Christian Gourcuff, n'a pas aimé le tapage qui a été fait autour de l'altercation Alvaro Gonzalez-Neymar. Le Breton a taclé la rivalité OM-PSG ainsi que Dimitri Payet.

La montagne a accouché d'une souris. Hier soir, après deux semaines et demi de polémiques, de palabres et de révélations, la commission de discipline a décidé de ne sanctionner ni Neymar ni Alvaro Gonzalez pour les insultes échangées pendant le Clasico du 13 septembre. Les deux joueurs risquaient jusqu'à dix matches de suspension, ils pourront finalement continuer à fouler les pelouses de L1. Une issue mais surtout une polémique qui a valu un tacle appuyé à l'OM, au PSG mais aussi à Dimitri Payet et aux réseaux sociaux de la part de Christian Gourcuff.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

"Une animosité PSG-OM complètement idiote"

« Avec les réseaux sociaux, on attise l’agressivité autour alors il ne faut s’étonner si après, les mecs pètent des plombs, qu’à un moment, il se passe des trucs. C’est aussi la conséquence de tout ce qu’il y a eu avant, de tout un environnement qui fait que ça attise l’agressivité partout. Quand franchisse un cap après dans l’agressivité, c’est presque logique. »

« Je suis d’une autre époque mais les réseaux sociaux, ça change le monde, mais pas dans le bon sens. Si vous êtes là-dedans, vous êtes mort. Le joueur qui se préoccupe de ça… Je pense à Payet, ça a commencé là. Ça semble être un jeu. On s’insulte, c’est pas grave… Ça fait monter la sauce. Le chambrage ne se justifie que quand vous avez une connivence avec l’autre personne. Je chambre mes joueurs. Mais ceux avec lesquels j’ai une meilleure relation. Je ne me permettrais pas de chambrer mon ennemi. Il y a une animosité PSG-OM qui est complètement idiote, si on joue là-dessus en plus…