Antoine Kombouaré (FC Nantes)
Antoine Kombouaré (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ÉCUEILS

FC Nantes : Kombouaré a évité un piège tendu par Kita et les monstres sacrés du club

Sauveur du FC Nantes la saison dernière, Antoine Kombouaré poursuit sa mission chez les Canaris mais ne compte pas empiéter sur les plates-bandes de ses illustres prédécesseurs pour parvenir à ses fins.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des Canaris les plus utilisés

Antoine Kombouaré sait que ses jours sont comptés sur le banc du FC Nantes. « Waldemar Kita n’est pas que très interventionniste, il est aussi coupeur de têtes non ?, a-t-il ironisé en face de Pierre Ménès. Des fois, je lui dis en rigolant parce-que moi je prends les choses comme ça mais c’est un président qui aujourd’hui est à la tête du club depuis 14 ans et son palmarès c’est 19 entraîneurs. Une fois que l’on a fait ce constat là, quand je viens ici, je sais que mes jours sont comptés et que ça va être de courte durée. »

Arrivé au FC Nantes à l’âge de 19 ans, Kombouaré n’a toutefois pas l’intention de changer sa méthode pour autant. Et surtout pas de faire un copier-coller de deux des maîtres du jeu à la nantaise qu’il a côtoyés plus jeune à la Maison Jaune : Jean-Claude Suaudeau et Raynald Denoueix. « Je m’interdis de me comparer à Suaudeau et Denoueix. Ce sont des monstres. C’est en grande partie grâce à eux que j’en suis là aujourd’hui. Ce sont mes deux mentors », a-t-il expliqué.

Au-delà de ces écueils, le Kanak sait aussi que réussir au FC Nantes est une tâche ardue en raison de son environnement passionné et électrisé par Kita. « C’est un club très compliqué. Les anciens sont toujours là – et c’est normal -, le club n’a plus gagné de titres depuis longtemps, l’environnement est compliqué avec des supporters qui rejettent les Kita. Pour travailler, ce n’est pas facile. Mais j’ai appris à faire abstraction de tout ce qui se passe autour », a-t-il conclu. Pour l’heure, les résultats lui donnent raison.

Pour résumer

Sauveur du FC Nantes la saison dernière, Antoine Kombouaré poursuit sa mission chez les Canaris mais ne compte pas empiéter sur les plates-bandes de ses illustres prédécesseurs pour parvenir à ses fins. Ni sur celles de Waldemar Kita.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert