Antoine Kombouaré
Antoine KombouaréCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTION A CHAUD

FC Nantes : Kombouaré a vite digéré la remontée lensoise et ne polémique pas sur le penalty

On a connu Antoine Kombouaré beaucoup plus dur avec ses joueurs que ce samedi à l'issue du match nul du FC Nantes à Lens (2-2). Comme si avant la finale de Coupe de France, le Kanak ne souhaitait pas jouer du bâton...

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire en Ligue 1

Si son FC Nantes s'est fait reprendre de 2-0 à 2-2 en supériorité numérique par le RC Lens à Bollaert-Delelis, Antoine Kombouaré ne fait pas la fine bouche de ce point. En conférence de presse, le Kanak s'est même dit plutôt content.

« Je suis satisfait. Vraiment, je ne plaisante pas. Même si on a fait une grande première période, si on a mené 2-0 en étant en infériorité numérique, j’ai prévenu mes joueurs qu’il allait falloir travailler pour mettre le 3e, mais je leur ai dit qu’il ne fallait pas être déçu car on aurait pu perdre. Il faut féliciter Lens qui a fait ce qu’il fallait pour revenir. Il y a eu une balle de 3e but pour nous. Le week-end dernier, j’ai eu 2 équipes contre Bordeaux, on est mené 2-0 et on gagne 5-3. On a subi ce qu’on a vécu le week-end dernier, il faut l’accepter ». 

« Il faut être sérieux jusqu'au bout »

Et Antoine Kombouaré a cherché des explications à ces deux visages des Canaris :

« Peut-être qu’on s’est cru trop beau, que le plus dur était fait. Il faut être sérieux jusqu’au bout (…) On a trop reculé et on a subi les vagues, mais c’est bien parce que quand vous ne respectez pas les fondamentaux vous êtes punis. Mais je suis quand même content, c’était quand même Lens en face, qui joue pour l’Europe et c’est une bonne préparation pour la finale ».

Quant au penalty offert à Wesley Saïd sur la fin, « AK » n'est pas mauvais joueur ni polémique :

« ça peut se siffler comme ne pas se siffler... »

La réaction de Kombouaré à l'issue de Lens - Nantes

On a connu Antoine Kombouaré beaucoup plus dur avec ses joueurs que ce samedi à l'issue du match nul du FC Nantes à Lens (2-2). Comme si avant la finale de Coupe de France, le Kanak ne souhaitait pas jouer du bâton...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.